Reflets 1 – Épisode 23

Смотреть бесплатно сериал — курс французского языка Reflets 1. Серия 23 :

Чтобы открыть нужную вам рубрику, жмите + Закрыть –

DESCRIPTION LA SÉRIE (описание серии):

23 серия. 50 foulards ou rien ! – 50 платков или ничего !

Джули входит в магазин. Она приветствует мадам Дютерт, и говорит что они давно не виделись. Мадам объясняет, что её муж работает в провинции сейчас, и он хочет, чтобы она приезжала к нему на несколько дней ежемесячно. А также, что они открывают магазин в Бордо, и нужно чтобы Джули дала ей образцы ювелирных изделий. «Платки так же хорошо продаются ?» – спрашивает Джули. Мадам Дютэрт показывая ей один платок, отвечает, что у неё остался последний. Один клиент хотел заказать ей большое количество, и нужно чтобы Джули пошла в его галерею, на блошином рынке. Мадам протягивает ей визитную карточку со словами – «вот его адрес, он ожидает вашего визита в субботу, он вам объяснит почему эти платки ему интересны.» Услышав, что Джули уже имеет другую субботнюю встречу, которую собирается отменить . Дютэрт соглашается с ней, считая дело с Месье Лесажем очень срочным, так как он очень настаивал. Мадам просит Джули позвонить ей на следующей недели, чтобы всё рассказать.

Джули входит в галерею. Увидев её, хозяин галереи спрашивает, может ли он ей чем-то помочь. Узнав, что это мадмуазель Прево, он очень обрадовался. Потом поинтересовался, нашла ли она дорогу к нему без затруднений. Джули говорит, что довольно легко. Восхищаясь красивыми предметами, она спрашивает у месье – «Вы устраивались в течении долгого времени ?» Он отвечает, что ещё с незапамятных времён. Его родители были антикварами всю свою жизнь, и при выходе на пенсию, они пожелали, чтобы он и его брат возобновили их галерею. Месье Лесаж рассказывает Джули, что его брат хочет специализироваться в современном искусстве, поэтому они отделились несколько месяцев назад. Потом, он объясняет, что ежегодно, антиквары блошиного рынка организуют праздник. Они украшают все свои магазины, и согласно той теме, которая установлена. В этом году тема цветов. «Ах ! Я понимаю» – восклицает Джули, вы хотите платками украсить ваш магазин. Месье Лесаж говорит, что это именно так, что узор, который он увидел у мадам Дютэрт, абсолютно в стиле его галереи. Джули достаёт из сумочки тот самый платок и рассказывает о Виолэн, которая его создала, о том, что она любит руководствоваться эпохой Арт-деко. Месье Лесаж взяв у неё платок и приложив его к стене, говорит, что это вполне то, что ему нужно. Джули, узнав что Лесажу нужно 50 платков к следующей субботе, с возмущением спрашивает – «Вы хотите, чтобы моя подруга сделала пятьдесят платков за шесть дней ?» Лесаж отвечает — «Нужно чтобы у меня было пятьдесят платков или ничего !»

После очередной серии вас как всегда ждёт GRAMMAIRE и VARIATIONS !


LES PHRASES (фразы):

Julie entre dans la boutique de Mme Dutertre et se dirige vers elle avec un large sourire.

Bonjour, Madame Dutertre. Il y a longtemps qu’on ne s’est pas vues. – Здравствуйте, мадам Дютэрт. Давно не виделись.

Oui. Mon mari travaille en province, maintenant. Il veut que j’aille le rejoindre quelques jours tous les mois. Nous ouvrons une boutique à Bordeaux et il faut que vous me donniez des échantillons de vos bijoux. – Да. Мой муж работает в провинции сейчас. Он хочет, чтобы я приезжала к нему на несколько дней ежемесячно. Мы открываем магазин в Бордо и нужно чтобы вы мне дали образцы ваших ювелирных изделий.

Avec plaisir ! Les foulards aussi se vendent bien ? – С удовольствием ! Шарфы так же хорошо продаются ?

Mme Dutertre montre un foulard.

Oh oui, c’est le dernier qui me reste. Et un client voulait m’en commander une grande quantité. Il faut que vous alliez le voir. C’est un antiquaire spécialisé dans la période 1930. Il a une galerie au marché aux puces de Saint-Ouen. Vous connaissez ? – О да, это последний что у меня остался. А один клиент хотел заказать мне большое количество. Нужно чтобы вы пошли посмотреть. Это антиквар, специализирующийся на период 1930. У него галерея на блошином рынке Сент-Уан. Вы знаете ?

Euh oui… – Э-э, да…

(tend une carte) Voici son adresse. Il attend votre visite samedi. Il vous expliquera pourquoi ces foulards l’intéressent. – (протягивает визитную карточку) Вот его адрес. Он ожидает вашего визита в субботу. Он вам объяснит почему эти платки ему интересны.

(hésitante) Ah, samedi… J’avais un rendez-vous. Mais ça ira. Je me décommanderai… – (нерешительно) Ах, суббота… Я назначила встречу. Но, пойдёт. Я отменю…

Oui, je crois que cest très urgent. M. Lesage a beaucoup insisté. Téléphonez-moi la semaine prochaine pour me raconter. – Да, я считаю что это очень срочно. Месье Лесаж очень настаивал. Позвоните мне на следующей недели, чтобы рассказать.

Julie approche de la galerie de M. Lesage et y entre. Elle y reste seule quelques instants, puis M. Lesage entre à son tour.

Bonjour, Mademoiselle. Je peux vous aider ? – Здравствуйте мадмуазель. Я могу вам помочь ?

Oui, jai rendezvous avec M. Lesage. – Да, у меня встреча с месье Лесаж.
Cest moi. Ah, vous êtes Mlle Prévost ! Vous avez trouvé votre chemin sans difficulté ? – Это я. Ах, вы мадмуазель Прево ! Вы нашли свой путь без затруднений ?

Oui, assez facilement. Vous avez de très beaux objets, ici ! Vous êtes installé depuis longtemps ? – Да, довольно легко. У вас очень красивые предметы, здесь ! Вы устраивались в течении долгого времени ?

Oh, oui, depuis toujours ! Mes parents ont été antiquaires toute leur vie. À leur retraite, ils ont souhaité que mon frère et moi reprenions leur galerie. – О, да, издавна (с незапамятных времён) ! Мои родители были антикварами всю свою жизнь. При выходе на пенсию, они пожелали, чтобы мой брат и я возобновили их галерею.

Ah, vous travaillez avec votre frère ? – Ах, вы работаете с вашим братом ?

Plus maintenant. Nous nous sommes séparés il y a quelques mois. Il veut se spécialiser en art contemporain. Mais on ne sest pas fâchés ! – Более нет. Мы отделились несколько месяцев назад. Он хочет специализироваться в современном искусстве. Но мы не в соре !

Mme Dutertre ma dit que vous étiez intéressé par nos foulards ? – Мадам Дютэрт сказала мне, что вы заинтересовались нашими платками ?

C’est exact. Je vais vous expliquer. Tous les ans, les antiquaires du marché aux puces organisent une fête. Ils décorent tous leur boutique en fonction d’un même thème pour qu’il y ait une unité. Cette année, le thème, c’est les fleurs. – Это точно. Я вам объясню. Ежегодно, антиквары блошиного рынка организуют праздник. Они украшают все свои магазины, и согласно той теме, которая установлена. В этом году тема цветов.

Ah ! Je comprends. Vous voulez des foulards pour décorer votre boutique. – Ах ! Я понимаю. Вы хотите платками украсить ваш магазин.

Exactement. Le motif que j’ai vu chez Mme Dutertre est tout à fait dans le style de ma galerie. – Именно так. Узор, что я увидел у мадам Дютэрт, полностью в стиле моей галереи.

Julie sort un foulard de son sac.

Oui, un peu comme celui-ci. Violaine, l’artiste qui les crée, aime beaucoup s’inspirer de l’époque Art déco. – Да, немного как вот-этот. Виолэн, художница, которая их создаёт, очень любит руководствоваться эпохой Арт-деко.

Lesage prend le foulard et le place contre un mur.

(il fait des gestes) Oui, c’est tout à fait ce qu’il me faut. Je veux en mettre ici, sur ces deux murs. – (он жестикулирует) Да, это вполне то, что мне нужно. Я хочу приложить сюда, на эти две стены.

Mais alors, vous en voulez beaucoup ? – Но тогда, вы хотите много ?

Mais, oui. Il m’en faut une cinquantaine pour que ces deux murs soient couverts. – Ну да. Мне нужно пятьдесят, чтобы покрыть эти две стены.

Et cette fête, elle a lieu quand ? – А этот праздник, когда он ?

Samedi prochain. – Следующая суббота.

Samedi ? Vous voulez que mon amie fasse cinquante foulards en six jours ? – Суббота ? Вы хотите, чтобы моя подруга сделала пятьдесят платков за шесть дней ?

Eh oui ! Il faut que jaie cinquante foulards ou rien ! – Ну да ! Нужно чтобы у меня было пятьдесят платков или ничего !


LES EXERCICES À LA VIDEO (упражнения к видео + аудио):

  1. Faites des hypothèses.

1   Qu’a dit Mme Dutertre à Julie ? Que lui a-t-elle donné ?

2   Quelle est la profession du propriétaire de la galerie ?

     a   Peintre.  b   Décorateur.  c   Antiquaire.

 Pourquoi est-ce que Julie va le voir ?

4   Qu’est-ce qu’il veut faire avec le foulard ?

  1. Regardez les images.

Visionnez l’épisode sans le son.

 Parmi les meubles et les objets suivants, quels sont ceux qui sont exposés dans la galerie ?

     a   Une lampe.         d    Un bureau.

     b   Un vase.            e   Des statuettes.

     c   Des tableaux.     f   Un éléphant noir.

2   De quelle époque sont les objets ?

     a   XVII siècle.   b   Années trente (Art déco).  c   Époque actuelle.

  1. Ça ne s’est pas passé comme ça ?

Visionnez l’épisode avec le son.Снимок23

1   Corriges les affirmations fausses. Ajoutez des événements si nécessaire.

     a   Mme Dutertre ne veut rien acheter à Julie.

     b   Julie quitte la boutique de Mme Dutertre, les larmes aux yeux.

     c   Julie cherche la galerie de M. Lesage et demande son chemin.

     d   M. Lesage ne dit pas à Julie pourquoi il veut cinquante foulards.

2   Lies les phrases pour écrire un résumé.

  1. Quelle tête font-ils ?

1   Qu’est-ce qui indique que Mme Dutertre est une femme décidée et autoritaire ?

2   De quoi a l’air M. Lesage ? D’un homme :

     a   distingué ;  b   autoritaire ;  c   timide ;  d   dynamique ;  e   content de lui.

3   À la fin de la dernière scène, le visage de Julie exprime :

     a   la satisfaction ;  b   l’inquiétude ;  c   la stupéfaction.

Julie ouvre de grands yeux… Qu’est-ce que ça exprime ?

  1. Quel est leur comportement ?

1   Mme Dutertre demande à Julie si elle connaît les Puces. Julie hausse les sourcils et les épaules. Qu’est-ce que cela signifie ? Comment est-ce qu’elle répond ?

 Julie hésite à accepter le rendez-vous proposé par Mme Dutertre. Qu’est-ce qui, dans son attitude, marque la surprise et un léger ennui ? Que répond-elle ?

3   M. Lesage parle de son frère. Qu’est-ce qui montre qu’il n’apprécie pas ses choix ?

4   M. Lesage dit qu’il lui faut cinquante foulards ou rien. Comment est-ce qu’il marque son affirmation par ses gestes et son ton de voix ?

  1. Comment est-ce qu’ils le disent ?

Dans les dialogues, trouvez :

 deux façons d’exprimer une volonté ;

 deux façons d’exprimer une obligation ;

 une façon d’exprimer un but ;

 une expression d’étonnement et de doute.

  1. On peut le dire autrement.

Retrouvez les énoncés qui peuvent être remplacés par les phrases suivantes.

1   Je n’ai plus que celui-là.

 Vous n’avez pas eu de problème pour trouver la galerie ?

3   J’ai l’impression qu’il est très pressé.

 Mais nous sommes restés en bons termes.

5   Ils sont parfaits pour ce que je veux faire.


  •  SONS ET LETTRES
  1. Distinguez les consonnes simple et double.

Écoutez et dites quelle est la place de la consonne double (place 1 ou 2). Puis répétez.

  1. Ce sont des phrases de tous les jours !

Prononcez la consonne double, sinon vous perdez du sens.

231   Il l’a dit chez le libraire.

2   Je me moque de ce qu’il vient de dire.

3   Il n’y a pas de doute. Je ne nie pas les faits.

4   Il n’y a plus de danger. L’auto vient de doubler.

5   Tu me mets du sucre dans le lait !

  • COMMUNIQUEZ
  1. Visionnez les variations.

1   Dans quelles situations peut-on utiliser les actes de parole du tableau ?

2   Jouez les situations suivantes avec votre voisin(e).

    a   Vous retrouvez un(e) ami(e) que vous n’avez pas vu(e) depuis longtemps…

    b   On vous donne rendez-vous à une date qui ne vous est pas possible. Vous négociez et vous finissez par changer la date.

  1. Le commissaire-priseur.

Écoutez le commissaire-priseur adjuger ces objets. Recopiez et remplissez le tableau.

Meuble Époque Caractéristiques prix
    …     …           …  …

23a

  1. Chut, c’est un secret !

Écoutez les conversations et répondez aux questions.

1   Qui est la première personne à connaître le secret ?

2   Qui trouve Sylvie un peu bizarre ?

3   Quelle est la dernière nouvelle du jour ?

Téléphonez à l’une des autres jeunes femmes pour lui apprendre cette nouvelle.


GRAMMAIRE (грамматика + упражнения + аудио):

Le subjonctif présent

  • Formation

Quatre personnes se forment sur le radical de la troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif :

Ils tiennent     que je tienne, que tu tiennes, qu’il tienne, qu’ils tiennent.

Ils boivent      que je boive, que tu boives, qu’il boive, qu’ils boivent.

Les première et deuxième personnes du pluriel se forment sur le radical de la première personne du pluriel du présent + terminaisons de l’imparfait (-ions, -iez) :

Nous tenons     que nous tenions, que vous teniez.

Nous buvons    que nous buvions, que vous buviez.

  • Irrégularités

Deux radicaux

aller

être

avoir

savoir

que j’aille

que je sois

que j’aie

que je sache

que nous allions

que nous soyons

que nous ayons

que nous sachions

Un seul radical

faire         que nous fassions

pouvoir   que vous puissiez

vouloir    qu’ils veuillent

Infinitif ou subjonctif dans la proposition subordonnée

Si le sujet de la proposition principale et celui de la proposition subordonnée sont les mêmes, la deuxième proposition (subordonnée) n’est pas au subjonctif mais à l’infinitif.

J’ai besoin d’argent pour partir en vacances.

Mais : Je vous donnerai de l’argent pour que vous partiez en vacances.

Je veux y aller. Mais : Je veux que vous y alliez.

Achetez de la soie pour je peigne des foulards.        

Je veux que vous achetiez de la soie pour peindre des foulards.


  1.  Il faut que tu en parles !

Écoutez le message téléphonique et transformez les conseils en obligations.

  1. Qu’est-ce qu’ils veulent ?

Transformez la probabilité en obligation.

Exemple : Mme Dutertre ira rejoindre son mari en province.

               – Il faut que Mme Dutertre rejoigne son mari en province.

1   Mme Dutertre et son mari ont fait le projet d’ouvrir une boutique à Bordeaux.

2   Mme Dutertre passera sans doute une commande.

 Elle a l’intention de vendre aussi des bijoux.

 Julie ira probablement à la galerie de M. Lesage.

5   Les antiquaires pensent décorer leur magasin pour la fête.

 On demande à Violaine de faire cinquante foulards.

  1. C’était dans les années vingt, trente.

Complétez ce texte en mettant les verbes entre parenthèses au temps du passé qui convient.

Le style Art déco (apparaître) après l’Exposition internationale des arts décoratifs qui (se dérouler) à Paris en 1925. Le style qui le (précéder), l’Art nouveau, (rompre) déjà avec la décoration lourde des siècles précédents. Les gens ne (vouloir) plus de meubles trop décorés et il (falloir) que les décorateurs trouvent d’autres styles. L’Art déco se (caractériser) à l’époque par la simplicité des lignes et la richesse des matériaux. Les artistes (savoir) allier le savoir-faire du XVIII siècle et la simplicité que (exiger) leurs clients. L’Art déco (marquer) le début du modernisme.

  1. Que souhaitez-vous ?

Faites cinq souhaits pour vous ou pour d’autres. Utilisez : je souhaite que, je voudrais que, j’aimerais que… + subjonctif.

Demandez à votre voisin(e) ce qu’il/elle souhaite.

  1. Subjonctif ou infinitif ?

Complétez la conversation avec les verbes entre parenthèses.

– Françoise veut que tu (aller) au marché ce matin.

– Je suis désolée, mais je n’ai pas le temps d’y (aller).

– Il faut que tu la (prévenir).

– Je veux bien la (prévenir), mais qu’est-ce que ça va changer ?

– Elle veut que ce (être) Jacques qui (faire) les courses si tu ne peux pas les faire.

– Ça ne le gêne pas de les faire ?

– Si, mais il faut bien que quelqu’un les (faire).

Снимок23

  1. Ce sont des phrases de tous les jours !

Prononcez la consonne double, sinon vous perdez du sens.

1   Il l’a dit chez le libraire.

2   Je me moque de ce qu’il vient de dire.

3   Il n’y a pas de doute. Je ne nie pas les faits.

4   Il n’y a plus de danger. L’auto vient de doubler.

 Tu me mets du sucre dans le lait !


ÉCRIT (письмо):

é23é23fUn musée sur les Champs-Élysées

Si le public semble ne pas aller autant dans les musées de nos jours, il faut que les œuvres d’art aillent à la rencontre du public !

Au printemps 1996, les Parisiens ont pu admirer pendant plusieurs semaines cinquante œuvres des meilleurs sculpteurs du XX siècle, de Rodin à César, entre le rond-point de l’avenue des Champs-Élysées et l’obélisque de la place de la Concorde. Parmi les cinquante œuvres présentées, figuraient le Balzac de Rodin (1), à l’origine de la sculpture moderne, un Picasso de 4 tonnes, une Nana multicolore de Niki de Saint-Phalle (2), et des œuvres de Bourdelle, Moore, Zadkine, Dubuffet, entre autres, un kilomètre d’œuvres monumentales pour raconter l’aventure de l’art moderne qui, grâce à l’imagination et à l’inspiration de grands artistes, a su bousculer la tradition.

  1. que nous dit le texte ?

Retrouvez les éléments qui permettent de situer et de comprendre. Répondez aux questions : Quel événement ? Où ? Quand ? Qui ? Pourquoi ?

  1. Quels sont les résultats du sondage ?

1   Quelle activité culturelle attire le plus les Français ?

2   Quelle activité culturelle a le plus augmenté ?

3   Quelles formes d’art touchent le moins les Français ?

4   Quelle est la tendance générale depuis 1989 ?

é23b

  1. À vos stylos !

Vous travaillez pour un magazine artistique. Écrivez un texte pour accompagner le tableau et exposer les résultats du sondage.


  • Le septième art : le cinéma

é23c 

é23dQui sont-ils ?

1   C’est lui qui dirige les acteurs et les techniciens sur le plateau de tournage.

2   C’est lui qui règle la mise au point des images.

 Ils apparaissent dans le film.

4   C’est celui qui a la responsabilité financière de l’opération.

 Il permet de suivre un film dans sa langue.

 Il conçoit et écrit l’histoire et les dialogues.e23é


VARIATIONS (варианты):

Reprendre contact avec quelqu’un

1   Il y a longtemps qu’on ne s’est pas vues.

 Ça me fait plaisir de vous voir, depuis le temps.

 On ne vous voyait plus ces derniers temps.

4   Ça fait longtemps que je ne vous vois plus.

Accepter, refuser un rendez-vous

  • Il attend votre visite samedi.

 – Ça ira. Il faut que je me décommande. C’est tout.

2   – Je vais m’arranger. Il faut que j’annule un rendez-vous.

3   – Je crois que c’est possible. Il faut que je réorganise ma journée.

  • Il attend votre visite samedi.

 – Ce n’est pas possible. Je ne peux pas changer mes plans maintenant.

 – Je ne vois pas comment faire. Impossible de déplacer mon rendez-vous de samedi !

Комментировать

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *