Reflets 2 — Épisode 08

Смотреть бесплатно сериал — курс французского языка Reflets 2. Серия 08 :

Чтобы открыть нужную вам рубрику, жмите + Закрыть –

DESCRIPTION LA SÉRIE (описание серии):

1 Partie. La fête au village – Праздник в деревне

На деревенской площади висит вывеска, указывающая на то, что сегодня праздник в деревне – открытие местных вкусов, а также, в 20 часов на площади – Айоли монстр. Корин и Лора ходят по ярмарке, разглядывая местные товары. К ним подбегает Франсуа, спрашивая Бернарда. Корин подмечает что он сильно запыхался. Франсуа говорит, это от того, что он бежит с мэрии. «Мы очень просим вашего участия в одном деле, чтобы провести дегустацию вин и выступление мэра у вас» – произносит он. Корин удивляется, так как они не были в курсе. Франсуа сам это только что узнал, и хотел сделать им сюрприз. Он спрашивает рада ли она.  Корин отвечает, что да, но всё же немного взволнованна, так как они ничего не планировали и Бернард очень занят. Франсуа её успокаивает, обещая, что у них будет всё необходимое для этого вечера. На вопрос Корин, на счёт зала –не слишком ли он маленький, Франсуа отвечает, что установит динамики снаружи, что бы все услышали речь. А также они послужат для музыки. Лора в восторге от идеи с музыкой, она считает, что это действительно будет праздник, не достаёт только фейерверка. Но, Франсуа обещает, что они увидят один фейерверк. Корин благодарит Франсуа. Она говорит, что ей действительно очень приятно, и что Бернард также будет рад.

В ресторане, Корин и Бернард готовятся к дегустации вин. Корин очень волнуется, что уже четыре часа, а она до сих пор не знает, что они будут подавать прямо сейчас. Бернард успокаивает её говоря, что, если Франсуа сказал ей не делать… Анжела входит к ним, в сопровождении сына. Они приносят четыре пиццы, которые нужно будет разогреть во время выступления мэра, а также диски, так как именно сын Анжелы будет ди-джеем на празднике.

2 Partie. Une absence remarquée ! – Заметное отсутствие !

Следом за Анжелой, в зал входит Люси. Она также держит по тарелке в каждой руке. Анжела подходит к ней со словами – Держу пари, что ты нам сделала фаршированные овощи. Бернард смотря на блюдо, находит овощи аппетитными. Попробовав один, он говорит, что это не только выглядит вкусно, но и действительно вкусно. Бернард спрашивает Люси, даст ли она ему рецепт. Люси отвечает, что этот рецепт придумала её бабушка, и что это семейный секрет. Но всё же, она готова его рассказать, отводя Бернарда в сторону от посторонних ушей.

Потом, входит Раймонд с лепёшками в обеих руках, и Жозеф с одним плоским блюдом. Корин удивлённо спрашивает Жозефа, стоит ли он тоже за плитой. Старик отвечает, что это сделала его жена, что она лучшая кухарка в деревне, потому что он её научил. Жозеф был поваром на одном корабле, когда был молодым. Корин смотря на его блюдо, спрашивает – что это. Баклажанные оладьи – отвечает Жозеф. Она чувствует, что Бернард вскоре сменит своё меню.

На площади, Франсуа развешивает фонари, смотря по сторонам. Бернард спрашивает друга – «Ну, что у тебя ? ты ищешь кого-то ?». Франсуа отвечает, что немного удивлён, не видеть Патрика Дюваль (отца Фредерика), потому что обычно он всегда приходит на помощь, для деревенского праздника. А в этом году его здесь нет. Бернард говорит, что может он заболел, или у него возникли трудности. Франсуа – «Может быть. В любом случае, из-за вашего успеха, у него меньше и меньше клиентов». Узнав, что Патрик Дюваль имеет ресторан, Бернард смотрит на друга вздыхая… Кажется он догадывается о причине его отсутствия.

После очередной серии вас как всегда ждёт GRAMMAIRE и VARIATIONS, а также рубрика — CIVILISATION с новой темой – Un département français, l’île de la Réunion.


LES PHRASES (фразы):

Dans le village, sur une banderole, on peut lire :

Découverte des saveurs de la région Aïoli monstre à 20 heures sur la place du village. – Открытие вкусов региона. Айоли монстр в 20 часов на деревенской площади.

Des produits régionaux sont exposés sur la place du village. Corinne et Laura regardent les étalages.

Regard.

François arrive en courant. Il a l’air essoufflé.

Bonjour, François.

Il est là, Bernard ? – Он там, Бернард ?

Ah, je crois, oui. Il doit être dans la cuisine. Vous avez l’air bien essoufflé ! – О, я полагаю да. Он должен быть на кухне. Вы выглядите очень запыхавшимся !

C’est que je cours depuis la mairie. Nous avons si bien plaidé votre cause que le vin d’honneur et le discours du maire se feront chez vous. – Дело в том, что я бегу от мэрии. Мы очень просим вашего участия в одном деле, чтобы провести дегустацию вин и выступление мэра у вас.

Corinne a l’air surpris.

Chez nous ! Mais on n’était pas au courant. – У нас ! Но мы не были в курсе.

Vous ne pouviez pas être au courant, puisque je viens de l’apprendre. Je voulais vous faire la surprise. Vous êtes contente ? – Вы не могли быть в курсе, так как я сам только что узнал. Я хотел сделать вам сюрприз. Вы довольны ?

Mais oui. Un peu inquiéte quand même. On n’a rien prévu. Bernard est très occupé… – Ну да. Всё же немного взволнованна. Мы ничего не планировали. Бернард очень занят…

Ne vous inquiétez pas puisque je vous promets que vous aurez tout ce quil vous faut pour ce soir. – Не волнуйтесь, поскольку я вам обещаю, что у вас будет всё необходимое для этого вечера.

Encore une de vos bonnes surprises ! Et la salle, elle n’est pas trop petite ? – Ещё один из ваших хороших сюрпризов ! А зал, он не слишком маленький ?

Je vais faire poser des haut-parleurs dehors. Comme ça, tout le monde entendra le discours. Et ça servira aussi pour la musique. – Я установлю динамики снаружи. Таким образом, все услышат речь. И это послужит так же для музыки.

C’est vraiment la fête ! Il ne manque plus qu’un feu d’artifice. – Это действительно праздник ! Не достаёт ещё фейерверка.

Mais, un feu d’artifice, on en aura un, vous verrez… – Но, фейерверк, будет один, вы увидите…

Merci, François. Ça me fait vraiment très plaisir, vous savez. Bernard aussi va être content. – Спасибо Франсуа. Мне действительно очень приятно, вы знаете. Бернард также будет рад.

François s’éloigne en faisant un signe amical de la main.

Dans la salle du restaurant, Corinne et Bernard font des préparatifs pour le vin d’honneur.

Il est déjà quatre heures et je ne sais toujours pas ce qu’on va servir tout à l’heure ! – Уже четыре часа, а я до сих пор не знаю что мы будем подавать прямо сейчас !

Mais puisque François t’a dit de ne pas t’en faire… – Но так как Франсуа тебе сказал не делать…

Angèle arrive accompagnée d’un adolescent. Ils apportent quatre pissaladières.

Bonjour Madame Lemoine, bonjour Monsieur. Quatre belles pissaladières. Vous n’aurez qu’à les faire réchauffer pendant le discours du maire. Vous m’en direz des nouvelles… – Добрый день мадам Лемуан, здравствуйте месье. Четыре красивых пирога. Вам нужно будет их разогреть во время выступления мэра. Вы мне скажите новости…

Angèle, cest trop gentil, vraiment – Анжела, это очень мило, в самом деле…

Et mon petit-fils vous prête ses disques. Il en a une quantité ! C’est lui qui va faire le disc-jockey, alors… – А мой маленький сын одалживает вам свои диски. У него их масса ! Именно он будет ди-джеем, итак…


Lucie arrive. Elle aussi tient un plat dans chaque main.

Bonjour, Messieurs-dames. Bonjour, Angèle.

Bonjour, Lucie. Je parie que tu nous as fait des petits farcis. – Привет, Люси. Держу пари что ты нам сделала фаршированные овощи.

Bernard s’approche et regarde ce qu’il y a à l’intérieur du plat.

Hum… Ça a l’air délicieux. Je peux goûter ? – Мм… Это выглядит вкусно. Я могу попробовать ?

Cest bien parce que cest vous, hein– Хорошо, потому что это вам, а…

Bernard goûte un petit farci.

Hum… Ça n’a pas seulement l’air délicieux, c’est vraiment délicieux ! Vous me donnerez la recette ? – Ммм… Это не только вкусно выглядит, это действительно вкусно ! Вы дадите мне рецепт ?

C’est une recette que ma grand-mère a inventée. C’est un secret de famille, mais enfin… Alors, voilà. Pour bien réussir des petits farcis… Allez, venez… – Этот рецепт придумала моя бабушка. Это семейный секрет, но наконец… Итак, вот. Для очень удачных фаршированных овощей… Давайте, Вперёд…

Elle entraîne Bernard pour continuer à lui donner la recette, en secret. Raymond entre. Il a lui aussi un plat dans chaque main.

Raymond !

Et voilà la socca. – А вот блины.

Joseph entre à son tour, un plat à la main.

Et Joseph ! Mais vous aussi vous vous êtes mis à la cuisine ? – И Жозеф ! Но, вы тоже стоите на кухне ?

Non, c’est ma femme qui l’a fait. C’est la meilleure cuisinière du village. – Нет, это сделала моя жена. Это лучшая кухарка в деревне.

Oh, ça fait plaisir de vos entendre dire ça, Joseph. – О, приятно слышать, что вы это говорите, Жозеф.

Oui… enfin, c’est parce que je lui ai appris. J’ai été cuisinier sur un bateau, quand j’étais jeune. – Да… наконец, это потому что я её научил. Я был поваром на одном корабле, когда был молодым.

Vous ne vous aviez pas dit ça… Questce que cest ? – Вы не говорили это… Что это ?

Des beignets daubergine. – Баклажанные оладьи.

Des beignets daubergine ! Je sens que Bernard va bientôt changer ses menus…  – Баклажанные оладьи ! Я чувствую, что Бернард вскоре сменит своё меню…

Sur la place, François est en train d’accrocher des lampions. Du haut de son échelle, il regarde autour de lui, il a l’air de chercher quelqu’un. Bernard installe la sono.

Ben, qu’est-ce que tu as ? Tu cherches quelqu’un ? – Ну, что у тебя ? Ты ищешь кого-то ?

Je suis un peu surpris de ne pas voir Patrik Duval. – Я немного удивлён, не увидев Патрика Дюваль.

Duval, Duval… ? C’est le père de Frédéric ? – Дюваль, Дюваль… ? Это отец Фредерика ?

Oui.

Pourquoi ? Tu le chercher ? – Почему ? Ты его ищешь ?

Oui, car il vient toujours nous donner un coup de main, d’habitude, pour la fête du village. Et cette année, il nest pas là ! – Да, потому что он всегда приходил нам на помощь, обычно, для деревенского праздника. А в этом году, его здесь нет !

Il est peuttre malade ou il a eu un empêchement. – Может быть он болен или у него возникли трудности.

Peut-être. En tout cas, a cause de ton succès, il a de moins en moins de clients. – Может быть. В любом случае, из-за вашего успеха, у него меньше и меньше клиентов.

Son restaurant ? – Его ресторан ?

Eh oui. Son restaurant– О да. Его ресторан…


LES EXERCICES À LA VIDEO (упражнения к видео):

  1. Qu’avez-vous vu ?

Cochez les produits que vous avez sur les étalages.

 8

  1. Mettez ces événements dans l’ordre.

Visionnez le film avec le son.

a   François se dirige en courant vers Corinne et Laura.

b   On voit des ballons multicolores.

c   François annonce une surprise à Corinne et Laura.

d   Angèle apporte des pissaladières.

e   On voit une banderole à l’entrée du village.

f   Corinne prend un savon, le sent et le donne à Laura.

g   Corinne place des verres, Bernard prépare des toasts.

 Des gens arrivent sur la place du village.

  1. Dites…

1   d’où vient François ;

2   où est Bernard ;

3   ce qui va se passer chez les Lemoine ;

4   pourquoi Corinne est inquiète ;

5   ce que François va faire installer dehors ;

6   ce qu’il y aura pour compléter la fête ;

7   qui va faire le disc-jockey.

  1. Quelle est la bonne hypothèse ?

1   Il y a beaucoup d’animation dans le village :

     a   c’est le 14 juillet ;

     b   c’est la fête du village.

2   François annonce à Corinne et Laura :

     a   qu’il a trouvé le responsable des fausses rumeurs ;

     b   qu’il va se passer quelque chose dans leur restaurant.

3   Corinne et Bernard préparent des toasts :

      a   parce que Bernard ne veut plus faire la cuisine ;

      b   pour accompagner un apéritif.

4   Angèle apporte quatre tartes :

     a   pour les faire goûter à Bernard ;

     b   parce que François lui a demandé de le faire.

  1. Comment est-ce qu’ils l’expriment ?

Trouvez dans les dialogues :

 une expression d’insistance pour rassurer ;

2   une marque d’enthousiasme ;

3   une marque d’inquiétude ;

4   deux remerciements chaleureux.

  1. Observez et faites des hypothèses.

Visionnez sans le son.

 Qu’est-ce que le gens apportent ?

 Pourquoi Lucie entraine-t-elle Bernard ?

 Que fait François dans la deuxième séquence ?

4   Que fait Bernard ?

  1. Comment l’apprend-on ?

Notez la réplique où l’on apprend quelque chose :

 sur les petits farcis de Lucie ;

2   sur la femme de Joseph ;

3   sur ce que faisait Joseph ;

4   sur Frédéric Duval ;

5   sur la profession de Patrick Duval.

  1. Qu’est-ce que c’est ?

À quels plats correspondent ces définitions ?

1   On met les légumes ou les fruits dans une pâte et on les fait frire dans l’huile.

2   Ça ressemble à une tarte et c’est fait à base d’oignons frits.

3   Pour les faire, il faut des légumes : tomates, aubergines, courgettes, oignons et de la viande hachée.

4   C’est une espèce de galette à base d’eau et de farine de pois chiches.

     a   Une pissaladière.  b   Des petits farcis.  c   De la socca.   Des beignets.

  1. Quelles expressions ont-ils ?

Retrouvez les expressions et les gestes quand les personnages disent :

 Lucie : C’est bien parce que c’est vous, hein…

2   Bernard : Ça n’a pas seulement l’air délicieux…

3   Lucie : Alors, voilà, pour bien réussir…

4   Joseph : J’ai été cuisinier sur un bateau…

  1. Êtes-vous observateur ?

 Quelqu’un fait deux fois un geste pour approuver ce que dit une personne. Qui est-ce ? Quel est ce geste ? Retrouvez les circonstances.

2   Quelqu’un fait un geste pour indiquer que c’est très bon. Qui ? Décrivez ce geste.

3   Quelle expression a Bernard sur la dernière image ? Pourquoi ? Qu’est-ce que ça signifie ?

  1. Comment est-ce qu’ils l’expriment ?

Dites à quels actes de parole correspondent ces répliques.

1   Je parie que tu nous as fait des petits farcis.

2   Ça fait plaisir de vous entendre dire ça, Joseph.

3   Je suis un peu surpris de ne pas voir Patrick Duval.

  1. Vous en souvenez-vous ?

Voici un résumé de l’épisode entier. Dites tout ce qui ne va pas et récrivez-le d’une manière chronologique et sans rien oublier.

Le discours du maire va se faire chez Corinne et Bernard. Il y aura un feu d’artifice, comme pour le 14 juillet. Angèle va faire le disc-jockey. François cherche Patrick Duval, le garagiste du village. Les gens du village apportent de la nourriture parce que Bernard ne veut plus faire la cuisine.


GRAMMAIRE (грамматика + упражнения):

La mise en valeur d’un élément de la phrase

Pour mettre en valeur un élément de la phrase, on peut employer c’est… + proposition relative.

  • Mise en valeur d’un sujet : c’est… qui…

Ma femme l’a fait.  – C’est ma femme qui l’a fait.

  • Mise en valeur d’un complément : c’est… que…

C’est une recette que ma grand-mère a inventée.

C’est à Bernard que Lucie donne sa recette.

C’est au restaurant que le maire fera son discours.

!   Lorsque l’élément à mettre en relief est un pronom on met en valeur sa forme tonique :

 Il va faire le disc-jockey.  C’est lui qui va faire le disc-jockey.

Il les conduit. – C’est eux qu’il conduit.

!   Le, la, les (choses) devient ça :

Il le lui a envoyé. C’est ça qu’il lui a envoyé.

Expression de la cause et de la conséquence

Cause et conséquence sont liées : il n’y a pas de cause sans conséquence ni de conséquence sans cause.

  • Expression de la cause

– La conséquence est déjà connue mais la cause est une information nouvelle :

Patrick Duval a moins de clients parce que Bernard a du succès.

Si Patrick Duval a moins de clients c’est que Bernard a du succès.

L’accident est dû à/résulte de/provient de sa négligence.

– La cause est déjà connue mais la conséquence est une information nouvelle :

À cause de/par suite de/grâce à sa maladie, il est resté longtemps sans travailler.

Comme/puisque Bernard a du succès, Patrick Duval a moins de clients.

  • Expression de la conséquence

Bernard a eu du succès, donc/par conséquent/alors Patrick Duval a perdu des clients.

Bernard a du succès, si bien/de sorte que Patrick Duval a moins de clients.

Bernard a tant/tellement de succès que Patrick Duval a moins de clients.

Bernard a si bien réussi que Patrick Duval a moins de clients.

Sa négligence a provoqué/entraîné/causé l’accident.

Son succès a eu pour conséquence/pour effet de lui faire perdre des clients.

Le succès de Bernard lui a fait perdre des clients.


  1.  Mettez en valeur les expressions soulignées.

Exemple :  Ils passent en général leurs vacances à la mer

– C’est à la mer qu’ils passent en général leurs vacances.

1   Ils y vont en juillet.

2   Ils passent leurs vacances avec leurs amis.

3   Ils adorent les promenades sur la plage.

4   Les enfants préfèrent les bains de mer.

5   Et ils pensent aux vacances suivantes dès leur retour.

  1. Mettez en valeur le pronom souligné.

Exemple :  Il me l’a donné.  – C’est lui qui me l’a donné.

1   Il le lui a porté.

2   Il le lui a offert.

3   Il le leur a proposé.

4   Il la lui a suggérée.

5   Il les leur a envoyés.

  1. Insistez sur un autre aspect.

Une histoire banale… Mettez l’insistance sur l’expression soulignée.

Exemple :  C’est à cause d’elle qu’il a décidé de partir en province.

– C’est en province qu’il a décidé de partir à cause d’elle.

1   C’est elle qui a voulu cette séparation.

2   C’est à la gare qu’il est allé acheter son billet.

3   C’est pour lui qu’elle a préparé sa valise.

4   C’est pour longtemps qu’il la quitte.

5   C’est sans émotion qu’elle lui a dit un simple au revoir.

  1. Quels sont les moyens employés ?

Examinez le tableau ci-contre et classez les mots employés. Dites :

1   par quoi peut être introduite l’expression de la cause :

     a   prépositions : …

     b   conjonctions suivies d’un verbe à l’indicatif : …

     c   verbes : …

2   par quoi peut être introduite l’expression de la conséquence :

     a   prépositions : …

     b   conjonctions suivies d’un verbe à l’indicatif : …

     c   verbes : …

     d   expressions : …    

  1. Marquez la cause ou la conséquence.

Complétez l’histoire de ce couple.

 Utilisez : c’est pourquoi – comme – puisque – si… que – tellement… que – si bien que.

1   … ils adoraient tous les deux les voyages, ils se sont rencontrés en Afrique.

2   Ils ont vite vu qu’ils avaient les mêmes goûts, ils se sont … rapprochés.

3   Ils se sont … bien entendus … ils se sont mariés.

4   … ils aimaient tous les deux les enfants, ils en ont eu beaucoup.

5   Mais, les années passant, leur caractère a … changé … ils ont perdu l’envie de vivre ensemble.

6   … ils se sont séparés.

  1. Causes et conséquences.

Complétez le texte suivant sur l’arrêt de la plus grosse centrale nucléaire française avec des verbes, des adverbes ou des conjonctions.

Les écologistes ont … protesté … le gouvernement a fini par ordonner l’arrêt de l’activité de Super-Phénix. L’arrêt de cette centrale nucléaire a été décidé … elle risquait de devenir dangereuse. Comme il va … la fermeture progressive des installations, il aura pour … la mise au chômage des dix mille personnes qui travaillent sur le site. … les syndicats ont organisé des manifestations pour protester contre la décision. Les opinions sont … très divisées. Ceux qui sont loin du site veulent le fermer alors que ceux qui y travaillent voudraient que les activités continuent … c’est leurs emplois qui sont en jeu ! C’est … il est bien difficile de prendre parti.

  1. Rendez les liens logiques plus clairs.

Complétez ce portrait. Reliez les deux phrases en une et marquez la cause ou la conséquence. Variez les expressions.

Exemple : Il vit loin de ses amis. Il ne les voit pas souvent.

               – Comme il vit loin de ses amis, il ne les voit pas souvent.

1   Il n’aime pas le bruit. Il vit dans un village.

2   Il habite loin de la grande ville. Il ne peut pas aller y travailler.

3   Il a un ordinateur. Il peut travailler chez lui.

4   Il sort peu. Il n’a pas de voiture.

 Il n’a pas besoin de beaucoup d’argent. Il n’a pas de problèmes.

  1. Qu’est-ce qu’il lui fait faire ?

Christophe a un chien. Dites ce qu’il lui fait faire. Attention : le pronom complément se place avant le verbe faire.

Exemples : Va-t’en ! – Il le fait partir.

Va chercher la balle. – Il lui fait aller chercher la balle.

 Donne-moi la patte.

 Apporte-moi le journal.

3   Cours après le bâton.

4   Va te coucher.

5   Fais le beau sur les pattes arrières.

8a

  1. Ils sont étonnés.

Jouez avec votre voisin(e). Chacun affirme une chose pour surprendre l’autre. L’autre exprime son étonnement.

Exemple : – Je suis devenu(e) riche en trois jours.

                   – C’est incroyable…


VARIATIONS (варианты):

Marquer son étonnement

1   Chez nous ? Mais on n’était pas au courant !

2   Pour une surprise, c’est une surprise !

3   Ce n’est pas possible ! On ne s’en serait jamais douté !

4   C’est incroyable, je ne m’y attendais pas du tout !

Exprimer de l’inquiétude et rassurer

1   – Il est déjà quatre heures et je ne sais toujours pas ce qu’on va servir tout à l’heure.

– Mais puisque François t’a dit de ne pas t’en faire !

2   – Tu as vu l’heure qu’il est, et toujours rien !

– Ne te fais pas de soucis, François tiendra parole.

3   – Je commence vraiment à m’inquiéter.

– N’aies pas peur, fais confiance à François.

4   – Il est tard, je me demande ce qui se passe ?

– Ce n’est rien, François s’en occupe.

Faire une faveur

1   C’est bien parce que c’est vous, hein…

2   Ah, si ce n’était pas pour vous que je le fais !

3   C’est bien pour vous que je le fais !

4   Je le fais pour vous, mais vous ne le répéterez pas !


CIVILISATION (цивилизация):

                                Un département français d’outremer [DOM] : l’île de la Réunion

La Réunion est le département français le plus éloigné de la métropole. Elle est située à l’est de l’Afrique, à 800 kilomètres de Madagascar, à 13 heures de vol de Paris. C’est une île de 2 500 km² qui compte un peu moins de 600 000 habitants.

Deux pitons s’élèvent à 3 000 mètres d’altitude. L’un des deux, le piton de la Fournaise, est encore un volcan en activité. Le centre de l’île offre des paysages montagneux et tropicaux de toute beauté.

Quand on descend vers la mer, on trouve une côte sauvage et dangereuse avec, cependant, à l’ouest, de magnifiques plages de sable fin.

Cette autoroute qui longe la mer nous conduit à Saint-Denis, la ville principale de ce département où se mêlent Indiens, Malais, Africains, Européens… Ici, le racisme n’est pas pensable. La Réunion est aussi le lieu de toutes les religions, bouddhiste, chrétienne, musulmane, et de toutes les tolérances.

La Réunion offre une profusion de couleurs et d’odeurs. La terre est très fertile. Les deux grandes ressources de l’île sont la vanille, dont on ramasse les gousses une à une, et la canne à sucre.

On coupe encore la canne de façon artisanale, mais elle est ensuite raffinée dans des usines modernes. De là, elle est exportée par bateau dans le monde entier. Le dimanche, les familles réunionnaises se retrouvent autour d’un carry dans la pure tradition créole.

Et c’est à regret que le visiteur prend le chemin du retour !

  1. Qu’est-ce que vous avez vu ?

Dites ce que vous avez vu dans l’ordre d’apparition à l’écran.

a   Des plages de sable fin.

 Une mosquée.

c   Un volcan.

d   Des paysages tropicaux.

e   Une église.

f   Des bateaux.

g   Des champs de canne à sucre.

h   Des plaines fertiles.

  1. Caractérisez la réunion.

1   L’île est située :

     a   dans l’océan Indien ;

     b   dans l’océan Pacifique.

2   C’est le département :

     a   le plus proche de la métropole ;

     b   le plus éloigné de la métropole.

 L’île de la Réunion compte :

     a   1 million 600 000 habitants ;

     b   600 000 habitants.

  1. Comment est-ce montré dans le reportage ?

1   Qu’est-ce qui reflète la tradition ?

2   Qu’est-ce qui évoque le modernisme ?

 Qu’est-ce qui montre le mélange de cultures, le métissage ?

8b                 Quelques dates

Île déserte au XVIIIe siècle, elle sert d’étape à la Compagnie des Indes sur la route de l’Orient. Elle devient l’île Bourbon en 1642, possession du roi de France.

Au XVIIIe siècle, des colons y emploient des esclaves pour travailler la terre.

En 1946, elle devient un département français d’outremer.

La dernière éruption du piton de la Fournaise, qui s’élève à 2 631 mètres, date de 1992.  Le piton des Neiges, au nord de l’île, qui culmine à 3 070 mètres, est un volcan éteint.

Комментировать

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *