Reflets 1 — Épisode 16

Смотреть бесплатно сериал — курс французского языка Reflets 1. Серия 16 :

Чтобы открыть нужную вам рубрику, жмите + Закрыть –

DESCRIPTION LA SÉRIE (описание серии):

16 серия. Benoît s’installe — Бенуа устроился.

Бенуа в офисе ответственной управляющей. Он требует от неё объяснения о его распределении. Она ссылается на ошибку атрибуции, и извиняется перед ним. Потом управляющая показывает Бенуа план с тремя свободными офисами на выбор. Первый находится напротив туалетов и местного ксерокса, второй выглядит мило, но немного мал – 9 м², а третий – 12 м² и темноват в зимнее время.  Бенуа подводит итог : ему нужно сделать выбор между  проходным местом, чуланом для мётел, и светильниками весь день. Женщина извиняясь говорит, что есть только эти три возможные. Бенуа вздыхая, выбирает чулан для мётел, и управляющая одобряет его выбор.

Направляясь к своему новому офису, Бенуа встречает Лорана, который не может отправить факс. Бенуа спрашивает у него что случилось, и выслушав, говорит, что очевидно Лоран не набрал 00 перед номером. «Всегда при отправке факса заграницу, перед номером нужно набирать 00, разве ты этого не знал?» – говорит он. «Узнаю каждый день» – отвечает Лоран.

Бенуа пытается навести порядок в офисе. К нему приходит коллега, и предлагает ему растение. Окинув своим взглядом обстановку в офисе, он говорит, что стул надо убрать в угол, возле шкафа, светильник за дверь, а растение на подоконник. Видя, что Бенуа не в восторге от предложения, он предлагает свою помощь. К ним подходит ещё один товарищ, и тоже предлагает свою руку. Бенуа встаёт на стул, просит первого коллегу, подавать ему папки, и складывает их наверх шкафа. Второй, видя, что работы для него нет, хочет вернуться в свой кабинет. Бенуа просит его подождать, и поискать место для стопки новых брошюр. Коллега сразу находит идеальное место – в шкафчике, который он предлагает поставить под окно, а сверху него – превосходное растение.

Вернувшись домой уставшим, Бенуа видит Паскаля и Джули, двигающих мебель. Джули говорит ему, что он пришел как раз, что они занимаются небольшой перестановкой. А потом, спрашивает его — может ли он им помочь.

После очередной серии вас как всегда ждёт GRAMMAIRE, VARIATIONS и рубрика CIVILISATION с новой темой – Des entreprises innovantes !


LES PHRASES (фразы):

Benoît est dans le bureau de la responsable de l’intendance. Il est très énervé.

Je veux des explication ! Qu’est-ce qui s’est passé ? – Я хочу объяснение ! Что происходит ?

Il y a eu une erreur d’attribution. On est désolés. – Имеется ошибка атрибуции. Мы сожалеем.

C’est ça, oui. Et moi, qu’est-ce que je deviens ? – Это так, да. А мне, что я получу ?

Ça va s’arranger. Je vais vous montrer le plan. – Всё наладиться. Я покажу вам план.

Elle lui montre un plan de l’implantation de l’immeuble.

Il ne reste que trois bureaux libres pour votre service. Le 407, vous voyez ici, en face des toilettes, à côté du local de la photocopie… Évidemment, c’est un peu bruyant. Le 415, il est situé de l’autre côté du couloir. Il a une jolie vue, mais il est un peu petit. – Остались только три свободных офиса для вашей службы. 407, вы видите здесь, напротив туалетов, возле местного ксерокса… Очевидно, это немного шумно. 415, он расположен на другой стороне коридора. Он выглядит мило, но он немного мал.

Un peu petit ! 9 m², c’est un placard à balais, oui ! – Немного мал ! 9 м², это чулан для мётел, да !

(imperturbable) Et voici le dernier, le 422. Il fait 12 m². Il est un peu sombre en hiver. (невозмутимо) А вот и последний, 422. Он составляет 12 м². Он немного тёмный в зимнее время.

Je résume : j’ai le choix entre un lieu de passage, un placard à balais et des lampes allumées toute la journée. – Подвожу итог : мне нужно выбрать между проходным местом, чуланом для мётел, и светильниками весь день.

Je regrette, mais il n’y a que ces trois possibilités. Alors, quel bureau choisissezvous ? – Я сожалею, но возможны только эти три. Итак, какой офис вы выбираете ?

(soupirant) Le placard à balais. Au moins, il y a une vue. (вздыхая) Чулан для мётел. По крайней мере, есть вид.

(imperturbable) Vous avez fait le bon choix. (невозмутимо) Вы сделали хороший выбор.                                                                                 

Laurent est en train de passer un fax.

Ah, tu tombes bien. Je n’arrive pas à envoyer ce fax. – А, ты кстати. Я не могу отправить этот факс.

Qu’est-ce qui se passe ? – Что случилось ?

Je ne sais pas. J’ai fait le numéro, mais ça se bloque. – Я не знаю. Я набираю номер, но он блокируется.

Tu lenvoies où ? – Куда ты отправляешь ?

En Argentine. – В Аргентину.

Benoît regarde le fax.

Évidemment, tu n’as pas fait le 00. Pour l’étranger, il faut toujours faire le 00 avant le numéro. Tu ne sais pas encore ça ? – Очевидно, ты не набрал 00. Для заграницы, нужно всегда набирать 00 перед номером. Ты разве не знал этого ?

On en apprend tous les jours, chef ! – Узнаю каждый день, шеф !

Il y a des cartons empilés, des dossiers en vrac sur le bureau, etc. Benoît essaye de mettre de l’ordre. Un collègue arrive avec une plante.

Tu ne veux pas une plante ? – Ты не хочешь растение ?          

Une plante ? – Растение ?

Mais oui ! Regarde. Tu mets cette chaise dans le coin, près de l’armoire, le lampadaire derrière la porte, et ma plante devant la fenêtre. – Ну да ! Смотри. Ты ставишь этот стул в угол, вблизи шкафа, светильник за дверь, и моё растение на подоконник.

Benoît n’a pas l’air convaincu.

Bon ! Ben, si tu ne veux pas de ma plante, tu veux peut-être un coup de main ? – Хорошо ! Ну, если ты не хочешь мое растение, может быть ты хочешь мою руку помощи ?

Ça, c’est une idée… – Это идея…

Un deuxième collègue arrive.

Qu’est-ce que tu fais ? – Что ты делаешь ?         

Je suis en train de ranger. Ça ne se voit pas ? – Я навожу порядок. Это не заметно ?

Te fâche pas ! Je peux taider ? – Не сердись ! Я могу тебе помочь ?

Puisque tu le proposes si gentiment – Поскольку ты предложил так любезно…

Benoît s’adresse au premier collègue. Il montre des boîtes de dossiers.

Je montre sur la chaise. Tu me passes ces dossiers. Je vais les mettre au-dessus de l’armoire. – Я встаю на стул. Ты передавай мне эти папки. Я разложу их сверху шкафа.

Benoît monte sur la chaise.

Bon, et moi, qu’est-ce que je peux faire ? – Хорошо, а мне, что я могу сделать ?

Je ne sais pas ! – Я не знаю !

Bon, ben, s’il n’y a rien à faire, je retourne dans mon bureau. – Ну хорошо, если нечего делать, я возвращаюсь в свой офис.

Non, non, attends. Tu vois la pile, près de la table. Ce sont les nouvelles brochures si tu peux trouver un endroit… – Нет, нет, подожди. Ты видишь стопку, рядом со столом. Это новые брошюры, если ты можешь найти место…

Le deuxième collègue regarde autour de lui et désigne un petit casier.

Ça va si je mets ce casier sous la fenêtre ? Il est parfait pour les brochures. Et on peut mettre cette superbe plante dessus. – Пойдёт, если я поставлю этот шкафчик под окно ? Он идеально подходит для этих брошюр. И мы можем поставить это превосходное растение на него.

Ah, bon, tu vois ! – А, отлично смотришь !

Bon, bon, daccord, daccord. – Хорошо, хорошо, ладно, ладно.

Pascal et Julie sont dans le salon en train de déplacer des meubles. Benoît, l’air très fatigué, apparaît.

Ah, tu arrives bien ! On est en train de faire un peu de rangement. Tu peux nous donner un coup de main ? – Ах, ты пришел кстати ! Мы занимаемся не большой перестановкой. Ты можешь дать нам руку помощи ?


LES EXERCICES À LA VIDEO (упражнения к видео + аудио):

  1. Faites des hypothèses.

Visionnez l’épisode sans le son.

 Pourquoi Benoît va-t-il voir la responsable de l’attribution des locaux ?

2   Imaginez ce que peut lui dire la responsable.

3   Quel est le problème de Laurent ?

 Comment est le bureau de Benoît ? Est-ce qu’il va pouvoir ranger toutes ses affaires ?

5   Qu’est-ce que Julie demande à Benoît quand il arrive ?

  1. Tout est faux : dites la vérité !

1   Benoît a choisi le bureau 407.

2   Laurent envoie un fax au Japon.

 Le bureau de Benoît est entièrement rangé.

4   Benoît n’a pas besoin de ses collègues.

5   Julie demande à Benoît comment son déménagement s’est passé.

  1. Avez-vous bien observé?

1   Quand la responsable lui propose le bureau 407, l’expression de Benoît montre :

      a   qu’il est d’accord ;  b   qu’il croit qu’on se moque de lui.

 Quand Benoît explique le fonctionnement du fax à Laurent :

      a   il parle lentement et fait des gestes du bras pour souligner ce qu’il dit ;

      b   il parle assez vite et montre le fax de la main.

3   Quand Benoît lui fait un léger reproche et lui donne un conseil, Laurent :

      a   fait un geste pour se protéger ;  b   fait un salut militaire et sourit.

4   Quand Julie demande à Benoît de l’aider à déplacer les meubles dans l’appartement, Benoît soupire, la bouche fermée. Ça veut dire :

      a   Mais oui, avec plaisir.  b   Encore ! Ce n’est pas possible.

  1. Comment est-ce qu’ils le disent ?

À chacun des énoncés associez un des actes de parole suivants.

1   Je veux des explications !

 Tu ne sais pas encore ça ?

3   On en apprend tous les jours, chef !                 

4   Je suis en train de ranger. Ça ne se voit pas ?

5   Bon ! Si tu ne veux pas de ma plante, tu veux peut-être un coup de main

     a   Offrir de l’aide.

     b   S’excuser avec une plaisanterie.

     c   Exiger une réponse.

     d   Faire un reproche.

     e   Exprimer de l’irritation.

  1. Quels sont les équivalents ?

Trouvez dans les dialogues des expressions de même sens :

1   On ne peut pas vous l’attribuer.

 On va bien trouver une solution.

3   Ça s’apprend vite ça, pourtant !

 Tu peux trouver un endroit.

5   Tu peux nous aider ?

  1. Vous avez une bonne mémoire ?

1   Quels sont les inconvénients du bureau 422 ?

2   À quoi est-ce que Benoît compare le bureau 415 ?

3   Qu’est-ce qu’il faut faire quand on envoie un fax à l’étranger ?

4   Qu’est-ce que le deuxième collègue demande à Benoît ?

5   Où est-ce que Benoît va mettre la plante ?


  •  SONS ET LETTRES
  1. Entraînement.

Prononcez les mots suivants et écoutez.

1   Si – su.

2   Sous – su.

3   Dit – du.

4   Vie – vu.

5   Dé – deux.

6   Dos – deux.

7   Fée – feu.

8   Faux – feu.

 9   Père – peur.

10   Port – peur.

11   Serre – sœur.

12   Sort – sœur.

  1. Sons sans suite.

Écoutez et répétez.

1   Dans la rue Dufour, vous avez eu peur.

2   Vous avez vu les deux feux rouges du port.

 Leurs deux sœurs sortent ce soir.

4   Éléonor adore les sœurs de son père.

5   Au bord de la mer, elles peuvent jouer.

  • COMMUNIQUEZ
  1. Visionnez les variations.

Jouez les situations suivantes avec votre voisin(e).

1 Vous recevez une lettre de licenciement. Vous n’êtes pas d’accord. Vous demandez au chef du personnel des explications.

2 Vous avez loué un appartement sans consulter votre ami(e). Il/elle n’est pas content(e).

3 Un(e) de vos ami(e)s a des problèmes. Vous l’interrogez et vous lui proposez de l’aide.

  1. Changement de décor.

Écoutez et trouvez :

1   une marque d’étonnement ;

2   un accord ;

 une marque de mécontentement ;

4   une condition ;

5   une demande d’aide.

  1. 0ù se trouvent ces endroits ?

1   Vous êtes au bureau d’information à l’entrée d’un grand magasin. Des visiteurs francophones demandent des renseignements. L’hôtesse leur répond. Écoutez et dites chaque fois ce que la personne a demandé et où ça se trouve.

16

2   Maintenant, jouez à deux. L’un(e) joue le rôle de l’hôtesse, l’autre celui du visiteur. Inversez les rôles.


GRAMMAIRE (грамматика + упражнения + аудио):

Exprimer une restriction : ne… que…, seulement

Je ne pense qu’à ça. (= Seulement à ça.)

– Tu prends tes vacances en juin ?

– Oui, je ne prends mes vacances qu’en juin.

Tu penses à ton examen ?

Oui, je ne pense qu’à ça !

L’interrogation par inversion du sujet et du verbe

  • Le sujet est un pronom :

Tu veux… ? Est-ce que tu veux… ? Veux-tu … On cherche quoi ? Qu’est-ce qu’on cherche ? Que cherche-t-on ?

  • Le sujet est un groupe nominal :

On utilise un pronom de reprise en langage soigné.

Pierre vient ? Pierre vient-il ? De quoi nos enfants se plaignent-ils ?

!   Ne confondez pas :

Qui cherche Pascal ? (Qui est le sujet, Pascal est la personne recherchée.) et : Qui Pascal cherche-t-il ? (Pascal est le sujet, qui la personne recherchée.)

!   Si la troisième personne du verbe se termine par une voyelle, on ajoute -t- pour éviter la rencontre de deux voyelles :  On va où ? Où va-t-on ?

Insister sur le fait que l’action est en cours : être en train de + infinitif

Si on veut insister sur le fait que l’action est en cours, on peut utiliser la locution être en train de :  Ils sont en train de regarder la télévision.

!   On ne peut pas utiliser être en train de au passé composé.


  1.  Décrivez-le.

Décrivez ce tableau pour un catalogue d’exposition. Soyez précis dans votre description. Utilisez : au-dessus (de), au-dessous (de), contre, au milieu (de), entre, dans le coin…

 Снимок16

  1. Ils ne font que ça !

1   Beaucoup de gens ont des passions ou des habitudes exclusives. Décrivez-les.

Exemple :  Les amateurs de vieux films.

– Les vieux films, ils ne regardent que ça.

a   Les gros travailleurs.

b   Les fous de télévision.

 Les gens passionnés par un sport.

d   Les amateurs de vieilles voitures.

e   Les collectionneurs de timbres.

2   Et vous ? Est-ce qu’il y a des choses que vous faites exclusivement ? Confiez-vous à votre voisin(e) et interrogez-le/la.

  1. Il n’y a pas que ça !

Vous avez visité un appartement de 60 m², au sixième sans ascenseur, avec un salon de 20 m², deux chambres, une cuisine partiellement équipée, une salle de bains sans fenêtre, avec une jolie vue sur un parc, une petite terrasse, en proche banlieue, au prix de cent cinquante-deux mille euros. Vous en discutez et vous donnez un argument négatif, compensé aussitôt par un aspect positif.

Exemple : La chambre d’enfant ne fait que 9 m², mais elle a une jolie vue.

  1. Posez les questions en langage soigné.

Faites l’inversion du sujet et du verbe.

 Oui, je veux en changer.

 Je prends le 215.

 Il est situé en face du local de la photocopie.

4   Ils peuvent mettre la table devant la fenêtre.

5   Je suis en train de préparer un rapport.

  1. Faites l’inversion.

Vous entendez des questions. Vous les dites avec l’inversion du sujet et du verbe. Ces inversions sont surtout réservées à l’écrit.

Exemple :  Elle s’est fiancée, avec qui ?  – Avec qui s’est-elle fiancée ?

  1. Qu’est-ce qu’ils sont en train de faire ?

Le téléphone sonne, mais ils sont tous en train de faire quelque chose d’important. Imaginez ce qu’ils disent.

Exemple :  – Va répondre, mais dis qu’on est en train de manger.

Снимок16a


VARIATIONS (варианты):

Exprimer son mécontentement

1   Je veux des explications !

 Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

3   On n’a jamais vu ça !

4   Ce n’est pas une façon de traiter les gens.

Conforter ou mettre en doute l’opinion de quelqu’un

1   Vous avez fait le bon choix.

 On ne peut pas mieux choisir.

 On ne peut pas choisir plus mal.

4   C’est le meilleur choix.

 Ce n’est pas le meilleur choix !

 Vous avez tout à fait raison.

7   Vous avez tort.

Proposer de l’aide.

1   – Tu veux un coup de main ?

– Puisque tu le proposes si gentiment.

 – Je peux t’aider ?

– Oui, avec plaisir.

3   – Tu as besoin d’aide ?

– Oui, merci.

4   – On peut faire quelque chose pour toi ?

– Certainement. Merci.


CIVILISATION (цивилизация):

                                                               Des entreprises innovantes

Pour être performante, une entreprise doit toujours chercher de nouvelles idées.

Dans le Jura, on fabrique traditionnellement du fromage et, en particulier, du comté. Une vache, du lait, du fromage, jusqu’ici rien de très innovant. Même si l’équipement de cette fabrique est très moderne, ce n’est pas l’originalité de cette fromagerie. Montée par de jeunes agriculteurs écologistes, elle n’utilise que des produits biologiques.

Apprendre en chantant, n’est-ce pas le rêve de tout collégien ? Ce rêve est devenu une réalité grâce à l’entreprise de logiciels Ubisoft qui crée des programmes éducatifs originaux. Les créateurs ont moins de trente ans. Ils n’hésitent pas à faire apprendre le théorème de Pythagore ou des règles d’orthographe sur le rythme syncopé du rap.

Méphisto, une affaire qui marche. Qui marche, c’est normal pour une fabrique de chaussures. Mais pas n’importe quelles chaussures ! Toutes les innovations technologues sont concentrées dans ces chaussures fabriquées en grande partie à la main dans cette usine de Lorraine, De nombreuses personnalités, et non des moindres, Margaret Thatcher, Helmut Kohl et Robert Redford, ont confié leurs pieds sensibles au confort de ces semelles. Le pape lui-même, dit-on, se chausse en Méphisto !

  1. Vrai ou faux ?

1   Le comté est un fromage fabriqué dans le Jura.

2   L’originalité de la fromagerie est son équipement très moderne.

3   Ubisoft crée des livres de mathématiques et d’orthographe.

 Avec les logiciels d’Ubisoft, les enfants apprennent sur des rythmes de rap.

5   Les chaussures Méphisto sont fabriquées entièrement à la main.

6   Ces chaussures sont surtout originales par leur forme.

  1. Répondez aux questions.

1   Quels produits utilise la fromagerie ?

2   Pour qui sont créés les logiciels ?

3   Quel âge ont les créateurs d’Ubisoft ?

4   Citez trois personnalités qui portent des chaussures Méphisto.

  1. Et dans votre pays ?

 Quelles sont les entreprises innovantes ?

 Quelles sont les branches les plus innovantes ?

3   Qu’est-ce que votre pays exporte le plus et vers quels pays ?

Комментировать

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *