Reflets 1 — Épisode 11

Смотреть бесплатно сериал — курс французского языка Reflets 1. Серия 11 :

  Чтобы открыть нужную вам рубрику, жмите + Закрыть –

DESCRIPTION LA SÉRIE (описание серии):

11 серия. Le stage de vente – Тренинг продаж

Джули сидя в кресле, рассматривает украшения. К ней в гостиную, в спешке, входит Паскаль, с газетой в руках. Он читает вслух объявление в газете, где говорится об интенсивном курсе продаж, и за восемь дней можно стать экспертом по продажам. Джули просит Паскаля дать ей газету.  Прочтя объявление, она находит это интересным. Кажется, она нашла свой путь! Паскаль даёт ей телефон, чтобы она туда позвонила. Потом, встает, одевает пиджак и собираясь уйти говорит, что даёт сегодня курс по грамматике сыну пекаря. Джули просит его принести пару батонов на вечер.

Джули идёт на тренинг продаж. Она смотрит на названия улиц. Потом, подходит к молодой женщине, и спрашивает у неё, где находится данная улица.  Женщина отвечает, что она тоже идёт к этой улице и предлагает Джули следовать за ней. Из их разговора выясняется, что они идут на один и тот-же адрес.  И вот уже, Джули и её новая знакомая Пилар сидят за партами. Преподаватель, предлагает залу пересмотреть золотые правила продаж. Мужчина поднимает руку, на что учитель говорит, что руку поднимать не нужно, так как он находится не в школе. Все засмеялись. Выслушав несколько правил из аудитории, преподаватель говорит, что прежде всего все должны помнить о том, что не стоит расстраиваться. Потом, она спрашивает, есть ли в зале добровольцы для роли в игре. В это время Джули говорит что-то Пилар на ухо, они начинают хихикать. Заметив это, преподаватель сообщает, что два добровольца найдены.

После очередной серии вас как всегда ждёт GRAMMAIRE и VARIATIONS !


LES PHRASES (фразы):

Dans le salon.

Julie, tu veux toujours devenir la reine des vendeuses ? – Джули, ты хочешь стать королевой-продавщиц ?

Julie lève la tête, un peu étonnée.

Bien sûr que je le veux! Pourquoi ? Qu’est-ce que tu as trouvé ? – Конечно я этого хочу ! Почему ? Что ты нашёл ?

Pascal lit à haute voix.

Écoute ça: «Stage intensif de vente. Méthode unique ! Vous serez en huit jours un spécialiste du démarchage.» – Слушай это: «Интенсивный курс продажи. Уникальный метод! За восемь дней вы будете экспертом продаж».

Cest ça, si on veut, on peutEnfin, montre le journal. – Верно, если хочешь, можешь… Наконец, покажи газету.

Julie lit l’annonce.

Finalement, c’est peut-être pas mal. Ça a lair intéressant. – В конце концов, возможно это не плохо. Это выглядит интересно.

Tu peux toujours les appeler. – Ты всегда можешь позвонить.

Pascal tend le téléphone à Julie, se lève et prend sa veste.

Bon, c’est l’heure. Je donne des cours de grammaire au fils du boulanger. – Ладно, пора. Я даю курс грамматики сыну пекаря.

Ah, ça tombe bien, il n’y a plus de pain pour ce soir ! Tu pourras rapporter deux baguettes ? – Ах, это хорошо, не хватает хлеба на вечер ! Ты можешь принести два батона ?

Julie a l’air de chercher son chemin. Elle regarde le nom de la rue. Elle s’approche d’une jeune femme.

Excusez-moi, je cherche la rue Collette. Vous la connaissez ? – Извините, я ищу улицу Коллетт. Вы её знаете ?

Oui. Vous tournez à droite au feu rouge et c’est la première à gauche. Mais vous pouvez me suivre, si vous voulez. Je vais dans la même rue. – Да. Поверните направо на светофоре, и это первая улица слева. Но вы можете следовать за мной, если хотите. Я иду на ту же улицу.

Merci, cest gentil. – Спасибо, это мило.

Les deux jeunes femmes arrivent rue Collette.

À quel numéro est-ce que vous allez ? – К какому номеру вы идёте ?

Au 11. – К одиннадцатому.

Ah, bon, moi aussi. Vous voulez suivre le stage de vente ? – Ах, хорошо, я тоже. Вы хотите обучатся продажам ?

Oui, je veux aider des amis artistes à vendre leurs créations. – Да, я хочу помочь друзьям художникам продавать свои произведения.

Qu’est-ce qu’ils créent ? – Что они создают ?

Des foulards, des bijoux, des ceintures… Ce sont de très beaux objets. – Шарфы, ювелирные украшения, ремни… Это очень красивые предметы.

Jaimerais bien les voir. Cest possible ? – Я бы хотела их увидеть. Это возможно ?

Pourquoi pas ? Je peux apporter quelques modèles demain. – Почему нет ? Я могу принести несколько моделей завтра.

Nous sommes arrivées. Je me présente, je m’appelle Pilar. – Мы прибыли. Я представлю себя, меня зовут Пилар.

C’est un joli prénom. Il est espagnol, n’est-ce pas ? – Это красивое имя. Оно испанское, не так ли ?

Oui. Mes parents sont espagnols. – Да. Мои родители испанцы.

Moi, je m’appelle Julie. – Меня зовут Джули.

Il y a quelques élèves: femmes et hommes. Le professeur est debout près d’un bureau.

Bien. Avant de commencer les jeux de rôle, revoyons ensemble les règles d’or de la vente. Alors, qui veut commencer ? – Хорошо. Перед тем как начать играть роль, пересмотрим вместе золотые правила продажи. Итак, кто хочет начать ?

Un homme lève le doigt.

Oui, Jean-Pierre. Seulement, il ne faut pas lever le doigt. Nous ne sommes pas à l’école ! Nous sommes des vendeurs. – Да, Жан-Пьер. Только, не нужно поднимать руку. Мы не в школе ! Мы продавцы.

Tout le monde rit.

Il faut bien connaître son produit. – Необходимо хорошо знать свой продукт.

Il faut être persuadé de la qualité de son produit. Нужно быть убедительным в качестве своей продукции.

On doit être rapide et précis dans son argumentation. – Нужно быть быстрыми и точными в его аргументации.

Il faut insister, mais en douceur. – Необходимо настоять, но мягко.

On doit commencer par se renseigner sur les boutiques. – Нужно начать информировать магазины.

C’est très bien tout ça. Mais, surtout, n’oubliez pas : il ne faut pas se décourager ! Et, ça, c’est très difficile. Bon. Passons aux jeux de rôles. Deux volontaires ? – Это все очень хорошо. Но, прежде всего, не забывайте : не стоит расстраиваться ! И, это очень трудно. Хорошо. Переходим играть роли. Два добровольца ?

Les volontaires sont rares. Julie parle à Pilar à l’oreille. Elles se mettent à rire en silence.

Eh bien, on a trouvé nos volontaires. Ces deux jeunes femmes veulent faire une démonstration. On vous écoute. – Ну, мы нашли наших добровольцев. Эти две молодые женщины хотят продемонстрировать. Слушаем вас.


LES EXERCICES À LA VIDEO (упражнения к видео + аудио):

  1. Comment est-elle ?

Visionnez l’épisode sans le son.

1   Décrivez Pilar quand elle rencontre Julie pour la première fois.

     a   Elle est :  *grande ;   *petite ;  *brune ;  *blonde.

     b   Elle a les cheveux :  *longs ;  *courts ;  *longueur moyenne.

     c   Elle porte :  *une veste noire ;  *une robe noire ;  *une jupe verte ;  *un pantalon marron.

     d   Elle porte :  *une foulard rouge ;  *un collier en or.

     e   Elle porte un sac :  *à la main ;  *sur l’épaule ;  *en bandoulière.

2   Qu’est-ce qu’elle porte dans la salle de classe ?

 Est-ce que les deux événements ont lieu le même jour ?

  1. Qu’est-ce qu’ils ont répondu ?

Visionnez avec le son et retrouvez la réponse à chacune des répliques suivantes.

1   Julie, tu veux toujours devenir la reine des vendeuses ?

2   Je donne des cours de grammaire au fils du boulanger.

 J’aimerais bien les voir. C’est possible ?

 Vous voulez suivre le stage de vente ?

5   C’est un joli prénom. Il est espagnol, n’est-ce pas ?

  1. Quelles sont les règles ?

Retrouvez les règles d’or de la vente.

Il faut…, on doit…

  1. Condensez les dialogues.

Résumez chacun des événements importants de cet épisode en une phrase.

  1. Qu’est-ce que ça veut dire ?

1   Julie hausse les épaules et les sourcils. Ces gestes signifient:

     a   Pourquoi pas ?  b   Ça n’a pas d’intérêt.

 Pilar se désigne de la main droite. Cela veut dire:

     a   Moi aussi, j’y vais ;  b   C’est moi.

 Pilar et Julie rient. Julie met la main devant sa bouche:

     a  pour se cacher ;  b   pour ne pas parler.

 Quand l’animatrice désigne Pilar et Julie comme volontaires, la moue de Julie veut dire :

    a   Chic, alors, j’adore les jeux de rôles !  b   C’est bien ma chance !

  1. Comment ils le disent ?

Trouvez dans les dialogues des énoncés correspondant aux actes de parole suivants.

1   Donner une appréciation.

 Demander à quelqu’un de faire quelque chose.

3   Exprimer un désir.

 Exprimer une interdiction.

 Exprimer une obligation.


  •  SONS ET LETTRES
  1. Écoutez et répétez.

Faites bien la différence entre la voyelle ouverte et la voyelle fermée.

1   Dans tous les cas, le premier mot contient un son :

     a   ouvert ;  b   fermé.

2   Le deuxième mot se termine par un son de :

     a   voyelle ;  b   consonne.

3   Les voyelles de la deuxième série sont :

     a   ouvertes ;  b   fermées.

  1. Écoutez et dites quelle est la voyelle différente.
  1. Écoutez et répétez.

1   Il peut rêver. Elles peuvent se perfectionner.

2   Il veut essayer. Elles veulent faire leur enquête. Il veut le vélo.

3   Elles veulent faire leur enquête. Il veut le vélo.

4   Il veut aider ses amis. Elles veulent le faire.

5   Elle peut chercher. Ils peuvent s’exercer.

  • COMMUNIQUEZ
  1. Visionnez les variations.

Imaginez deux situations. Jouez à deux.

1   Quelqu’un vous demande le nom d’une rue. Dans la première situation, vous connaissez la rue, dans l’autre, vous ne la connaissez pas.

2   Un(e) de vos ami(e)s peint des tableaux. Vous avez envie de les voir. Il/elle ne veut pas les montrer et vous dit pourquoi. Vous insistez.

  1. Quel est le problème ?

Écoutez les dialogues et répondez aux questions.

1   Qu’est-ce qu’ils veulent ?

2   Pour quoi faire ?

3   Pourquoi n’est-ce pas possible ?

  1. Aidez-la.

Nous sommes dans un magasin de chaussures. La vendeuse ne connaît pas très bien son métier. Écoutez le dialogue.

1   Trouvez les erreurs de la vendeuse.

2   Faites des réponses possibles pour une vendeuse.


GRAMMAIRE (грамматика + упражнения + аудио):

Les verbes vouloir et pouvoir

  • Conjugaison de vouloir
Je

Tu

Il/elle

Nous

Vous

Ils/elles

veux

veux

veut

voulons

voulez

veulent

marcher.

suivre un stage.

aider ses amis.

connaître les produits.

vous perfectionner.

faire de la vente.

participe passé :  voulu

futur simple :  je voudrai

– Comparez les conjugaisons de vouloir et pouvoir : Combien de radicaux ont chaque verbe au présent ? Est-ce qu’il y a un changement de prononciation aux trois premières personnes du singulier ?

!   Je voudrais/j’aimerais sont souvent utilisés comme formules polies à la place de je veux.

  • Construction

Vouloir et pouvoir peuvent être :

– employés seuls dans une réponse : – Tu peux faire les courses ? – Oui, je peux.

– suivis d’un infinitif : Je peux/je veux suivre un stage.

Seul, vouloir peut être suivi d’un nom : Je veux un foulard.

Les pronoms compléments d’objet direct (COD)

  • Ils se placent devant la partie conjuguée du verbe.

Au passé composé, ils se placent avant l’auxiliaire.

Dans la proposition infinitive, ils se placent devant l’infinitif.

  • Pronoms de la première et de la deuxième personne : me/nous et te/vous : On vous écoute. Elle t’a suivie.
  • Pronoms de la troisième personne : le, la l’, les (même forme que les articles définis) : – Tu veux la veste ? – Oui, je la veux. Je l’ai prise.

!   À l’impératif affirmatif, le pronom complément se place après le verbe avec un trait d’union (-) et on emploie un pronom tonique. Me devient moi, et te devient toi :  Suivez-moi.   Lève-toi.   Faites-le.

!   Le pronom le peut remplacer toute une proposition :

– Vous pouvez animer des ateliers ?

– Oui, je peux le faire. je l’ai déjà fait.

Exprimer l’obligation

On peut utiliser il faut + infinitif ou on doit + infinitif.

Il faut bien connaître son produit. On doit être rapide et précis.

Accord du participe passé avec le complément d’objet direct (COD)

Au passé composé, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le pronom COD : Ces robes, je les ai trouvées aux Arcades des Arts.


  1.  Qu’est-ce qu’ils veulent ?

Trouvez la question.

1   Moi, je veux un café, et toi ?

2   Ils veulent une bonne vendeuse.

3   Oui, elle veut suivre un stage de vente.

4   Non, ils ne veulent pas acheter ces produits. Ils veulent les vendre.

 Oui, nous voulons commencer tout de suite.

  1. Vous connaissez les réponses ?

Employez un pronom complément d’objet direct dans chacune de vos réponses.

Exemple : Est-ce que Julie suit le stage de vente ? – Oui, elle le suit.

1   Qui a montré l’annonce à Julie ?

2   Est-ce qu’elle a appelé les responsables du stage ?

3   À qui est-ce qu’elle a demandé son chemin ?

 Pilar veut connaître les créations de ses amis artistes ?

5   Est-ce que les deux jeunes femmes peuvent faire le jeu de rôles ?

  1. C’est interdit dans l’avion.

Écoutez et répondez.

1   Qu’est-ce que l’homme veut faire ?

2   Pourquoi est-ce qu’il ne peut pas le faire ?

3   Qu’est-ce qu’il doit faire pour pouvoir fumer ?

 Qu’est-ce que l’hôtesse peut faire pour lui ?

  1. Il faut + infinitif.

Jouez à deux. Qu’est-ce que qu’il faut :

1   pour devenir agent de voyages ;

 pour être animateur dans un centre de jeunes ?

Exemple : Pour devenir agent de voyages, il faut connaître des langues étrangères.

  1. Vous êtes d’accord !

Répondez et acceptez la proposition.

Exemple :   Écoute-moi.  – D’accord. Je t’écoute.

  1. Donnez des permissions.

Écoutez et répondez affirmativement.

Exemple :  On peut partir en voiture ? – Oui, on peut le faire.

  1. Faites l’accord.

– Où avez-vous trouvé… ces foulards ?

– Je les ai trouvé… au supermarché.

– Vous les avez acheté… combien ?

– Je les ai acheté… quinze euros.

– Et ces boucles d’oreilles ?

– Je les ai eu… pour huit euros.

– C‘est très joli, vous avez fait… de bonnes affaires !


ÉCRIT (письмо):

  • Une cible privilégiée : les plus de 50 ans

é11Après le « jeune » et la « ménagère de moins de cinquante ans », le marketing a trouvé sa nouvelle cible : le « vieux » de plus de cinquante ans. Un publicitaire, Jean-Paul Tréguer, les a baptisés les seniors. L’idée est venue des États-Unis. Les spécialistes américains pensent que les seniors ne sont plus « un marché à part, mais des parts de marché ».

Les chiffres sont révélateurs : en 2015, un consommateur sur deux sera un senior. Ils représentent déjà 30 % de la population française. Ils sont 850 000 de plus chaque année et ont un revenu annuel de 122 milliards d’euros.

En France, les entreprises leur consacrent seulement 10 % de leur budget marketing, alors que la stratégie de Coca-Cola ou de McDonald passe par la séduction des grands-parents. Cependant, quelques entreprises s’intéressent déjà à ce public comme Renault ou le Club Med. Les magasins Monoprix font 25 % de leur chiffre d’affaires avec les seniors et privilégient, à leur attention, les livraisons à domicile. La part des quinquagénaires dans l’automobile est de 40 %, comme le prouvent les ventes de la Twingo. Petite voiture jolie, facile à conduire, économique, lancée pour les jeunes, elle est achetée à 39 % par les seniors…

  1. Quelle est la structure du texte ?

Recopiez et complétez les schémas.

1   a   Phrase-clef qui annonce le thème du passage : …

     b   Une nouvelle cible : …

     c   Nom : …

     d   Origine : …

 Des chiffres révélateurs.

     a   Proportion de la population : …

     b   Revenu annuel : …

3   La stratégie commerciale.

     a   Les pionniers : …

     b   Budget marketing : … %

4   Preuve finale : …

  1. Vocabulaire.

Relevez le vocabulaire technique de la publicité et du marketing.

  1. À vos stylos !

Sur le modèle de la structure du texte, inventez un court article sur une cible privilégiée, les sportifs (ou sur une autre cible de votre choix.) Trouvez des idées : quels produits peut-on vendre à un sportif ?

– Équipement (vêtements et matériel) ;

– aliments et boissons énergétiques ;

– séjours sportifs ;

– billets pour manifestations à des prix spéciaux…


  • Orientez-vous dans la ville

 12

  1. Quels sont les différents types de bâtiments ?

Relevez sur le plan :

1   les noms de bâtiments et de lieux publics ;

 les noms de boutiques et de magasins ;

3   les noms de lieux culturels et de loisirs.

  1. Quel est leur genre ?

Classez les noms du plan selon leur genre (M ou F).

é11a 

  1. Qu’est-ce qu’on fait dans ces lieux ?

1   Dites ce qu’on peut faire dans une ville : marcher, se promener, prendre un taxi…

 Dites ce qu’on peut acheter dans les magasins d’alimentation et les booutiques du plan.


VARIATIONS (варианты):

Exprimer son appréciation

1   Finalement, c’est peut-être pas mal !

 Ça a l’air intéressant !

3   Ça me semble très bien !

 Ça me paraît très intéressant !

5   Ça n’a pas l’air si mal que ça !

6   C’est très bien !

7   c’est très intéressant !

 C’est parfait !

Demander son chemin

1   – Excusez-moi, je cherche la rue Collette. Vous la connaissez ?

– Oui, vous tournez à droite au feu rouge et c’est la première à gauche.

 – Excusez-moi, Madame, la rue Collette, s’il vous plaît ?

– Désolée. Je ne sais pas.

3   – Pardon, Madame, vous savez où se trouve la rue Collette ?

– Je suis désolé(e), je ne la connais pas.

 – Pouvez-vous me dire où est la rue Collette ?

– Je regrette, je ne suis pas du quartier.

Accorder ou refuser une autorisation

1   – J’aimerais bien les voir. C’est possible ?

– Pourquoi pas ?

2   – Vous pensez que je peux les voir ?

 – Il est possible de les voir ?

– Mais oui, avec plaisir.

– Je suis désolée, ce n’est pas possible.

Комментировать

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *