Reflets 2 — Épisode 07

Смотреть бесплатно сериал — курс французского языка Reflets 2. Серия 07 :

Чтобы открыть нужную вам рубрику, жмите + Закрыть –

DESCRIPTION LA SÉRIE (описание серии):

1 Partie. Au bord de la mer – На берегу моря

Деревенская площадь. Жозеф и Раймонд как обычно, сидят на своей скамейке. Франсуа подходит к ним, спрашивая – «Вы пользуетесь последними прекрасными деньками ?». Жозеф отвечает, что да, так как вскоре нужно будет разводить огонь. А Раймонд то, что лето продлилось, и они хорошо провели этот год. Потом, Франсуа спрашивает, не знают ли они где Бернард и Корин. Услышав от Раймонда, что они решили провести день на берегу моря, и не должны вернуться поздно, Франсуа произносит – «К счастью, что вы здесь, чтобы дать нам новости о деревне !».  Жозеф тут же обращается к другу с вопросом, знает ли тот, что продолжают поговаривать, будто Бернард и Корин покидают деревню. Раймонд отвечает, что пусть говорят, они остановятся, когда устанут рассказывать все эти истории. Франсуа соглашается с Раймондом добавляя, что если они знают откуда слухи приходят, возможно следует сказать эти людям. Жозеф ничего не знает, но у него есть подозрение.

На террасе одного из прибрежных кафе. Бернард и Корин сидят за столиком, наслаждаясь пейзажем. Бернард говорит, что они урегулируют время, но всё же будут проводить день на берегу моря. Потом, предлагает жене, что когда закончится сезон, они могут взять несколько дней отпуска чтобы поехать в Италию. А когда Лора закончит свою учёбу, могут путешествовать в зимний период. Корин нравится эта идея, она очень этого хочет и, в тоже время, очень хочет остаться здесь, так-как прекрасно себя чувствует. Бернард полностью согласен с женой, говоря – «Что большее мы могли бы иметь в других местах ?»

2 Partie. Piratage sur internet ! – Хакерство в интернете !

Бернард и Корин вернулись, на деревенскую площадь. Франсуа подходит к ним со словами – «итак, путешественники. Было хорошо ?». Корин отвечает, что превосходно, и что в следующий раз они возьмут его с собой. Но Франсуа говорит, что так как он вдовец, у него меньше и меньше желания двигаться… Потом, в надежде получить у Бернарда совет, говорит ему, что «сидеть в интернете» это одно дело, но создать сайт для «питомника растений», это не легко. Бернард предлагает ему всё показать.

За компьютером, Бернард объясняет другу куда нужно нажимать, говоря, что это довольно просто. Франсуа сказал бы ему это, если бы сам, сидя перед экраном, сделал бы тоже самое. Он спрашивает, что должен делать для своего сайта. Бернард объясняет, что нужно специальное программное обеспечение, и когда Франсуа купит его, он бы ему установил. «И ты действительно полагаешь, что это поможет мне продать более десяти кустов роз, все эти рассказы ?» – спрашивает Франсуа. Бернард даже не сомневается в этом, говоря, что нужно идти в ногу со временем. Франсуа просит Бернарда показать ему свой сайт.

Бернард делает несколько манипуляций, и вот, на экране появляется сайт. Франсуа читает меню, в котором цены далеко не маленькие. Он говорит, что с такими ценами, Бернард может дать своим клиентам килограммы, и что он не удержит их надолго. Потом, видя испуганный вид друга, спрашивает – «настолько ли это серьёзно ?». Бернард отвечает, что в этом случае да, что кто-то не просто имеет его секретный код, и что он вошёл в его сайт, но то, что этот человек даёт ложную информацию о его ресторане ! На другой вопрос Франсуа, может ли он поменять код, Бернард говорит, что это не проблема, но терять клиентов из-за этой ложной информации, это другое дело.

После очередной серии вас как всегда ждёт GRAMMAIRE и VARIATIONS, а также рубрика — CIVILISATION с новой темой – Bruxelles, capitale de lEurope.


LES PHRASES (фразы):

Sur la place du village. Joseph et Raymond sont sur le banc. François se dirige vers eux.

Bonjour Joseph, bonjour Raymond. Vous profitez des derniers beaux jours ? – Привет Жозеф, привет Раймонд. Вы пользуетесь последними прекрасными деньками ?

Eh, oui, bientôt, il faudra faire du feu. – О, да, вскоре, нужно будет разводить огонь.

On en aura bien profité cette année. L’été a joué les prolongations. – Мы хорошо проведём этот год. Лето продолжается.

Dites, vous savez où sont Bernard et Corinne ? – Скажите, вы знаете где Бернард и Корин ?

Hum… Ils sont partis passer la journée au bord de la mer. Mais ils ne devraient pas tarder à revenir. – Хм… Они отправились провести день на берегу моря. Но они не должны вернуться поздно (медлить с возвращением).

C’est vrai. Ils me l’avaient dit. Heureusement que vous êtes là pour nous donner les nouvelles du village ! – Это правда. Они сказали мне. К счастью что вы здесь, чтобы дать нам новости о деревне !

En parlant de nouvelles, tu sais quon continue à raconter que Bernard et Corinne vont quitter le village ? – Говоря о новостях, ты знаешь, что продолжают рассказывать, что Бернард и Корин покидают деревню ?

Laisse-les dire. Quand les gens seront fatigués de raconter toutes ces histoires, ils s’arrêteront. – Пусть говорят. Когда эти люди устанут рассказывать все эти истории, они остановятся.

Il a raison, Raymond. Mais si vous savez d’où ça vient, il faudrait peut-être le leur dire. – Он прав, Раймонд. Но если вы знаете откуда это исходит, возможно следует им сказать.

Moi, je ne sais rien, mais jai ma petite idée – Я ничего не знаю, но у меня есть маленькая идея…

À la terrasse d’un café à Villefranche-sur-Mer. Corinne et Bernard admirent le paysage. Un garçon de café apporte des consommations.

Merci.

On y aura mis le temps, mais on y sera quand même arrivés à passer une journée au bord de la mer ! – Мы выбрали время, но всё-таки приехали, чтобы провести день на берегу моря !

Oui. Ça valait la peine d’attendre. – Да. Это стоило горьких ожиданий.

Quand la saison sera vraiment finie, on pourra prendre quelques jours de vacances pour aller en Italie, si tu veux. – Когда сезон действительно закончится, можем взять несколько дней отпуска чтобы поехать в Италию, если ты хочешь.

Hum, oui, ça serait sympa. – Хм, да, это было бы здорово.

Et quand Laura aura terminé ses études, on pourra voyager pendant lhiver. – А когда Лора закончит свою учёбу, мы можем путешествовать в зимний период.

Oui, j’en ai envie et, en même temps, j’ai envie de rester ici. Je my sens si bien. – Да, я сильно хочу и, в тоже время, я сильно хочу остаться здесь. Я так хорошо себя чувствую.

Évidemment ! Qu’est-ce qu’on pourrait avoir de plus ailleurs ? – Очевидно ! Что большее мы могли бы иметь в других местах ?


La voiture des Lemoine arrive sur la place du village. Bernard et Corinne en descendent. François se dirige vers eux.

Alors, les voyageurs. C’était beau ? – Итак, путешественники. Было хорошо ?

Superbe. La prochaine fois on vous y emmène. – Превосходно. В следующий раз мы вас возьмём.

Oh, vous savez, depuis que je suis veuf, j’ai de moins en moins envie de bouger… Bon, Bernard, je t’attendais. Dis, « surfer sur le net » c’est une chose, mais créer un site pour la pépinière, euh, c’est pas facile… – Ох, вы знаете так как я вдовец, у меня меньше и меньше желания двигаться… Ладно, Бернард, я тебя дожидался. Скажи, «сидеть в интернете» это одно дело, но создать сайт для «питомника растений», эх, это не легко…

Tu as un moment ? Je vais te montrer. – У тебя есть минутка ? Я тебе покажу.

Au café, Bernard est installé devant un ordinateur. François est à côté de lui.

Vas-y. Clique ici… Tu vois, c’est assez simple. – Давай. Жми сюда… Ты видишь, это довольно просто.

Je te dirai ça quand je me serai retrouvé seul devant l’écran. Et alors, pour mon site, questce que je fais ? – Я бы сказал тебе это, когда бы нашёл это сам, перед экраном. А потом, для моего сайта, что я делаю ?

Il faut un logiciel spécial. Quand tu lauras acheté, je te linstallerai. – Нужно специальное программное обеспечение. Когда ты его купишь, я тебе установлю.

Et tu crois vraiment que ça me fera vendre dix rosiers de plus, toutes ces histoires ? – И ты действительно полагаешь, что это поможет мне продать более десяти кустов роз, все эти рассказы ?

Certainement. Et puis, il faut vivre avec son temps. – Наверняка. И затем, нужно жить согласно времени.

À propos, je ne le connais toujours pas, ton site. Tu peux me le montrer ? – Кстати, я до сих пор не знаком с твоим сайтом. Ты можешь мне его показать ?

Bien sûr.

Bernard fait quelques manipulations. Le site apparaît à l’écran. Bernard regarde, l’air consterné.

Mais qu’est-ce que c’est que ça ! – Но что это такое !

François se penche sur l’écran et lit.

Une salade de tomates, 41 euros, Un steak au poivre vert, 68 euros, Une crème brûlée, 32 euros. Eh bien, dis donc, avec ces prix-là, tu peux leur en donner des kilos à tes clients. Mais tu ne vas pas les garder longtemps ! – Салат из помидоров, 41 евро, Стейк с зеленым перцем, 68 евро, Крем-брюле, 32 евро. Ну, скажи-ка, с этими ценами, ты можешь дать своим клиентам килограммы. Но ты не удержишь их надолго !

Bernard a lair très ennuyé.

Cest si grave que ç? – Это что, настолько серьёзно ?

Ah oui, alors ! Ça veut dire que non seulement quelqu’un a eu mon code secret et qu’il a pénétré dans mon site, mais que cette personne donne de fausses informations sur mon restaurant ! – О да, в этом случае ! Это означает что кто-то не просто имеет мой секретный код и что он вошёл в мой сайт, но что этот человек даёт ложную информацию о моём ресторане !

Tu peux changer de code ? – Ты можешь поменять код ?

Oui, ça, ce n’est pas un problème. Mais perdre des clients à cause de ces fausses informations, alors, c’est autre chose. – Да, это не проблема. Но терять клиентов из-за этой ложной информации, тогда, это другое дело.


LES EXERCICES À LA VIDEO (упражнения к видео):

  1. Observez et faites des hypothèses.

Visionnez sans le son.

1   Qu’est-ce que Raymond regarde avant l’arrivée de François ?

2   En quelle saison sommes nous ?

3   D’où vient François ?

4   Qu’est-ce qu’il peut demander à Joseph et à Raymond ?

 Où sont Corinne et Bernard ? Que font-ils ?

6   Pourquoi ne sont-ils pas au restaurant ?

  1. Trouvez des répliques équivalentes dans le dialogue.

1   On a une belle arrière-saison, cette année.

2   Ça va bientôt être l’heure de leur retour.

3   Si vous savez quelque chose, il faut les informer.

4    Je ne suis au courant de rien, mais je pense…

5   On n’a pas attendu pour rien.

  1. Êtes-vous observateur/observatrice ?

Décrivez le port de Villefranche-sur-Mer (côté terre et côté mer).

 7

  1. Devinez ou imaginez…

 Pourquoi François cherche-t-il Corinne et Bernard ?

2   Quelle peut ètre la petite idée de Joseph ?

  1. Que diriez-vous d’eux ?

Quand ils disent les répliques suivantes, quel est leur état d’esprit ? (Vous pouvez choisir plus d’un réponse.)

1   François : Heureusement que vous êtes là pour nous donner des nouvelles du village !

      a   Optimiste.   Ironique.   Énervé.

2   Joseph : Moi, je ne sais rien, mais j’ai ma petite idée…

      a   Monqueur.   Mystérieux.  c   Pessimiste.

3   Bernard : Évidemment ! Qu’est-ce qu’on pourrait avoir de plus ailleurs ?

      a   Triste.  b   Mécontent.  c   Heureux.

  1. Comment est-ce qu’ils l’expriment ?

Trouvez dans le dialogue :

 une demande d’information ;

2   une façon de suggérer ;

3   deux façons de faire des projets.

  1. Observez et faites des hypothèses.

Visionnez sans le son.

1   Qu’est-ce que Corinne peut dire à François quand elle lui prend les bras ?

2   Pourquoi François voulait-il voir Bernard ?

 Dans la deuxième séquence, que fait Bernard ? Que fait François ?

4   Que voit-on sur la deuxième page-écran ?

5   Regardez les plats proposés  et les prix. Est-ce qu’il y a un problème ? Lequel ?

  1. Qui parle ?

Visionnez avec le son. Dites qui prononce ces répliques. Donnez la réplique suivante.

1   Superbe. La prochain fois on vous y emmène.

2   Tu vois, c’est assez simple.

3   Et tu crois vraiment que ça me fera vendre dix rosiers de plus, toutes ces histoires ?

4   C’est si grave que ça ?

5   Tu peux changer de code ?

  1. Qu’en déduisez-vous ?

1   Pourquoi la personne qui a pénétré dans le site de Bernard voulait-elle changer les informations ?

2   Quel risque Bernard court-il ?

3   Qu’est-ce qui se passerait si les affaires de Bernard allaient mal ?

4   Est-ce qu’il y a un rapport avec les « bruits qui courent » ?

  1. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Dans la première séquence :

1   Corinne prend les bras de François. Que signifie ce geste ?

2   Après ce geste et la réponse de François, Bernard regarde Corinne. Décrivez son expression et son attitude avant et après la réplique de François. Imaginez ce qu’il pense.

3   Observez l’expression de Corinne. Elle a un léger sourire :

      a   gêné ;  b   triste ;  c   heureux ;  d   compatissant ;  e   amical.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

  1. Le savez-vous ?

1   Que veut dire surfer sur le net ?

2   Cliquer sur la souris sert à :

      a   mettre l’ordinateur en marche ;

      b   faire une modification à l’écran.

3    Qu’est-ce qu’il faut pour créer un site Internet ?

  1. Vous en souvenez-vous ?

Corinne écrit à Nathalie pour lui raconter la journée au bord de la mer et, surtout, le piratage du site de leur restaurant. Elle parle aussi de ce que l’on continue de raconter, de Joseph et Raymond et de François. Écrivez la lettre de Corinne.


GRAMMAIRE (грамматика + упражнения):

Le futur antérieur

  • Le futur antérieur se forme avec un des deux auxiliaires être ou avoir au futur suivi du participe passé du verbe.

Il indique qu’un événement futur est antérieur à un autre événement futur :

Quand les gens seront fatigués de raconter ces histoires, ils s’arrêteront.

Quand Laura aura terminé ses études, on pourra voyager.

  • On peut faire des suppositions avec le futur antérieur :

Il n’est pas encore arrivé. Il aura eu un problème !

Les pronoms compléments doubles

Lorsque le verbe a deux pronoms compléments, ces pronoms se mettent dans l’ordre suivant :

 

 

 

sujet (ne)

 

 

1

me

te

se

nous

vous

2

le

la

l’

les

 

3

 

Lui

 

leur

 

4

 

 

y

 

 

5

 

 

en

 

 

 

 

 

(pas) verbe

 

 

Il faudrait peut-être le leur dire.

– Tu peux nous les montrer ?

– Non, je les lui ai donnés.

– Tu m’y conduis ? – Oui, on t’y emmène.

Tu peux leur en donner des kilos.

Ordre des pronoms compléments à l’impératif affirmatif

  • À la forme affirmative de l’impératif, les pronoms se placent après le verbe dans l’ordre du tableau précédent et sont séparés du verbe par un trait d’union (-) :

Vous ne les leur avez pas donnés ! Alors donnez-les-leur.

– combien en voulez-vous ? – Donnez-m’en dix.

  • Mais, dans un cas, l’ordre des pronoms est différent :

Les pronoms le/la/l’/les se placent avant me/te/nous/vous :

– Vous n’avez pas vu nos dernières créations ?

– Non. Je vous en prie, montrez-les-moi.

– Vous avez reçu notre catalogue ?

– Non, envoyez-le-nous.

Emplois de l’infinitif

  • L’infinitif peut avoir toutes les fonctions d’un nom et avoir des compléments comme un verbe : Créer un site n’est pas facile. (Créer un site = sujet de est.)

Il aime voyager. (Voyager = COD de aime.)

  • Il s’emploie comme deuxième verbe (proposition infinitive) après :

aller (futur proche), venir de (passé récent) : Ils viennent de partir.

les verbes de sensation voir, regarder, écouter, entendre, sentir : Il a entendu marcher, puis il l’a vu arriver.

les verbes laisser et faire :

Faire + infinitif (= être la cause de) : Il a fait construire ces bâtiments.

Laisser + infinitif (= permettre de) : Ils les ont laissé venir. (Participe passé invariable dans ce cas.)

– de nombreux autres verbes : pouvoir, vouloir, devoir, aimer…

On pourra partir en vacances. Il faut le leur dire.

!   Attention à la place des pronoms :

Je peux te le montrer.

(Devant le verbe à l’infinitif.)

Mais : Je te le ferai voir.

(Devant faire et laisser conjugués.)


  1.  Les choses auront bien changé !

1   Complétez le texte avec des futurs simples ou des futurs antérieurs.

7a

En l’an 2050, le monde (se transformer). On (ne pas utiliser) d’essence pour les voitures car on (trouver) d’autres carburants moins polluants. La science (faire) tant de progrès qu’on (pouvoir) vivre sans presque travailler. Les spécialistes de l’espace (mettre) au point des navettes entre la Terre et des centres de vacances en orbite. On (savoir) modifier les sexes des enfants car on (trouver) le moyen de modifier les gènes. Les gens (être) en bonne santé car on (découvrir) la cause des principales maladies. On (inventer) une pilule pour contrôler son poids. Mais est-ce que les hommes (devenir) plus civilisés ?

2   Imaginez d’autres changements et donnez-en les raisons.

  1. Suppositions et futur antérieur.

Transformez ces phrases pour exprimer la supposition au futur antérieur.

Exemple : Je crains qu’il ait eu un accident. – Il aura eu un accident !

1   Il a probablement changé d’avis.

2   Et  s’il avait eu une panne ?

3   Tu ne crois pas qu’il a été simplement retardé ?

4   Et si sa voiture n’avait pas démarré ?

5   Peut-être qu’il n’a pas pu nous téléphoner.

  1. COD ou COI ?

Le pronom est-il un complément d’objet direct (COD) ou indirect (COI) ?

1   Il faudra leur donner de nos nouvelles.

2   Les rumeurs, où les avez-vous entendues ?

3   Ils y auront mis du temps.

4   J’en ai envie.

5   Il te regarde.

  1. Doubles pronoms.

Complétez le dialogue avec des doubles pronoms.

1   – Quand la lui avez-vous prêtée, votre voiture ?

– Je … ai prêtée il y a huit jours.

 – Pourquoi … avez-vous prêtée ?

– Parce qu’il m’a dit qu’il … rendrait le lendemain.

3   – Quand … a-t-il rendue ?

– Il … rendue hier.

4   – Pourquoi ne … avez-vous pas parlé plus tôt ?

– Parce que je croyais qu’il … rendrait à temps.

  1. Doubles pronoms après un impératif affirmatif.

Un couple a demandé à un ami architecte de leur faire les plans de leur future maison. Complétez le dialogue avec des pronoms doubles.

1   Si tu as les plans définitifs de notre maison, montre … .

2   Je … prête pour que vous les étudiiez, si vous voulez.

3   Oui, mais il y avait un point que nous ne comprenions pas. Explique … .

4   Emportez les plants. Rendez … dans quelques jours. Et on en reparlera.

5   Si tu as fini le projet pour notre ami Daniel, donne … .

 Je … donnerai quand vous reviendrez.

  1. Verbe + infinitif.

1   Un homme d’affaires stressé va voir son médecin. Imaginez ce que le médecin peut lui dire de faire. Utilisez des verbes du tableau suivant de l’infinitif.

Vous devez vous reposer. Vous ne pouvez plus continuer…

2   L’homme veut suivre les conseils de son médecin et il explique à des amis ce qu’il a l’intention de faire.

Je dois me reposer et laisser faire le travail aux autres…

  1. Qu’est-ce qu’elle veut lui faire faire ?

7b

Exemple :  a Elle veut lui faire porter ses valises.

Qu’est-ce que l’homme veut lui laisser faire ?

  1. Réagissez !

1   On vous accuse à tort d’avoir dit du mal de quelqu’un. Vous vous indignez.

Pourquoi est-ce que tu as dit que…

2   On vous montre un article de journal vous mettant en cause pour quelque chose que vous n’avez pas fait.


VARIATIONS (варианты):

S’indigner

1   Mais qu’est-ce que c’est que ça !

2   Non, mais c’est pas vrai !

3   Qu’est-ce que c’est que ces histoires !

4   Ah, bien, ça, c’est trop fort !

Suggérer

1   Mais si vous savez d’où ça vient, il faudrait peut-être le leur dire.

2   Vous ne croyez pas qu’on devrait les mettre au courant ?

3   Ça serait peut-être mieux qu’ils le sachent…

4   Si j’ai un conseil à vous donner, dites-le-leur.

Faire des projets

1   Quand Laura aura terminé ses études, on pourra voyager pendant l’hiver, on fermera quelques jours.

2   Quand aura moins de travail, on pourra prendre des vacances.

3   Dès qu’on pourra, on partira en voyage.

4   Quand les affaires marcheront bien, on fermera quelques jours.


CIVILISATION (цивилизация):

                                                          Bruxelles, capitale de l’Europe

Bruxelles, capitale de la Belgique, est une agglomération d’un million d’habitants composée de 19 communes,

Nous survolons l’Atomium, le Palais royal et nous découvrons le Manneken-Pis et la Grand-Place aux façades baroques.

Bruxelles est un centre extrêmement animé où des centaines de milliers de personnes passent chaque jour.

Si elle possède 40 kilomètres de métro et de tramways souterrains, elle conserve et modernise les nombreuses lignes de tramways à ciel ouvert utilisés par les habitants des 19 communes.

Capitale européenne, Bruxelles est une cité cosmopolite. 27 % de sa population est composée de résidents étrangers. Nombreux sont les fonctionnaires européens, mais on y trouve aussi 168 représentations diplomatiques et 1 700 entreprises internationales.

Les grandes institutions de l’Union européenne y ont leur siège : le Parlement européen qui se réunit alternativement ici et à Strasbourg, le Conseil des ministres, le Comité économique et social, le Comité des régions et la très importante Commission européenne.

Ces institutions occupent près de 2 millions de mètres carrés de bureaux. Mais Bruxelles présente d’autres décors, d’autres visages, plus traditionnels. Marchés et brocantes en plein air attirent toujours autant les Bruxellois.

Et pourtant, l’Europe n’est jamais perdue de vue, car même les parapluies, ici, sont européens.

  1. Qu’est-ce que vous avez vu ?

Notez ce que vous avez vu.

a   Une station de métro.

b   Le palais royal.

 Des autobus.

d   Un marché à la brocante.

e   Le Parlement européen.

f   Un parapluie aux couleurs de l’Europe.

g   Des tramways.

h   Des immeubles aux façades baroques.

  1. Comment est-ce montré dans le reportage ?

Comment le reportage donne-t-il l’impression que Bruxelles est :

a   un centre très animé ;

b   une ville cosmopolite ;

c   une capitale européenne ;

d   une ville à deux visages.

  1. C’est Bruxelles !

Écoutez de nouveau et dites :

1   combien de communes composent la ville ;

 quelles sont les principales curiosités ;

3   ce que font la majorité des étrangers qui y habitent ;

4   quelles sont les institutions européens qui y ont leur siège.

7c
La Grand-Place

Détruite en partie en 1695, la Grand-Place est « un riche théâtre » (Jean Cocteau) unique au monde. L’hôtel de ville, de pur style gothique, date des XII et XV siècles. Les maisons des corporations reconstruites au début du XVIII siècle entourent la place de leurs façades de style baroque. La Grand-Place est le lieu de nombreuses fêtes dont le défilé de l’Ommegang, reconstitution d’une fête officielle de 1549.

7d
Recette de moules

La ville de la bière… Il existe près de 350 variétés nationales de bière, des brunes, des blondes, des rouges, des blanches, des « de saison », des pâles, des claires… La consommation moyenne annuelle est de 150 litres par personne.

                  … et de la cuisine

Les moules-frites sont l’emblème gastronomique de la Belgique et les Belges se vantent d’avoir inventé la frite. Il faut aussi goûter à quelques spécialités comme les carbonades flamandes, ragoûts de bœuf à la bière, le civet de lapin à la bière, les spéculoos, biscuits durs, et les diverses tartes au sucre, au riz, au fromage balane, sans oublier le fameux chocolat belge !

Комментировать

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *