Reflets 2 — Épisode 10

Смотреть бесплатно сериал — курс французского языка Reflets 2. Серия 10 :

Чтобы открыть нужную вам рубрику, жмите + Закрыть –

DESCRIPTION LA SÉRIE (описание серии):

1 Partie. Un Beau Mariage – Прекрасная свадьба

В свадебном зале городской ратуши. Мэр спрашивает молодожёнов, согласны ли они взять друг друга в супруги. Потом, он просит свидетелей подойти, чтобы приступить к подписанию регистраций. После объявления молодых мужем и женой, все выходят из здания. Жозеф и Раймонд вместе, как обычно. Жозеф говорит другу, что эта свадьба напомнила ему его собственную. Раймонд, удивляясь – «Но, ты же не женился в церкви». Жозеф возмущаясь говорит, что конечно же он женился в церкви, хотя и не хотел. Его невеста, никогда бы не согласилась жениться не в церкви.  Раймонд – «Не нервничай так, Жозеф. Ты же знаешь, что это плохо для твоего давления !», добавляя – «и для моего !»

2 Partie. La réconciliation – Примирение

Корин и Лора украшают столики, в доме родителей Невесты. Лора говорит, что скоро все прибудут и ей нужно пойти подготовиться. Корин услышав, что что Лора должна встретится здесь с Фредериком, спрашивает её –знает ли она его родителей. Лора – «Нет. Почему ты меня об этом спрашиваешь ?» Корин отвечает, что отец Фредерика решил покончить с этой глупой завистью. Потом объясняет дочери, откуда она это знает, рассказывая ей историю с письмом.  Лора говорит, что ей все эти истории сообщений кажутся такими запутанными, но самое главное то, что они примирятся. Корин соглашаясь с дочерью, отправляет её подготовится.

К концу дня. Праздник в разгаре. Корин подходит к Франсуа, Жозефу и Раймонду. Франсуа – «я надеюсь, что Бернард придёт выпить с нами ?» Корин отвечает – да, но немного позже, добавляя, что, если они хотят ужин, нужно чтобы Бернард стоял за плитой. Жозеф говорит, что вот так всегда. С одной стороны, есть те, кто работает, а с другой стороны, есть те, кто извлекает выгоду – это как хозяева. Франсуа чувствует, что разозлится, не смотря на всю их дружбу, и просит Жозефа не начинать об этом говорить. Раймонд соглашается с Франсуа, говоря, что Бернарду нужно…, и вместо того чтобы говорить глупости, лучше бы Жозеф помог мадам Лемуан в обслуживании. Корин возражает – «Вы не должны это делать. Вы гости. Это не ваша роль.» На это Франсуа отвечает ей, что это и не её роль тоже, она также является гостьей, даже если играет в хозяйку дома.

Немного позже… Корин и Бернард в саду. Она целуя его, говорит – «Итак, ты доволен ? Всё прошло очень успешно, мой дорогой», потом уходит. Вскоре к Бернарду подходит Патрик Дюваль, чтобы извинится перед ним, и заключить мир. Они пожимают друг-другу руки и уходят, чтобы обсудить это за бокалом.

После очередной серии вас как всегда ждёт GRAMMAIRE и VARIATIONS, а также рубрика — CIVILISATION с новой темой –Au cœur de l’Europe du Nord.


LES PHRASES (фразы):

Dans la salle des mariages de la mairie, le maire, portant son écharpe tricolore, est en train de marier Julien Larodé et Valérie Forestier.

10

Monsieur Julien Larodé, acceptez-vous de prendre pour épouse Mlle Valérie Forestier, ici présente ? – Месье Жульен Лародэ, вы согласны взять в жёны мадмуазель Валери Форестье, присутствующую здесь ?

Oui. – Да.

Mademoiselle Valérie Forestier, acceptezvous de prendre pour époux M. Julien Larodé, ici présent ? – Мадмуазель Валери Форестье, вы согласны взять в мужья месье Жульена Лародэ, присутствующего здесь ?

Oui. – Да.

Nous allons procéder à la signature des registres. Si les témoins veulent bien sapprocher. – Мы приступим к подписанию регистраций. Если свидетели желают, прошу подойти.

Les témoins s’approchent de la table. On assiste à la signature.

Je vous déclare mari et femme… – Я объявляю вас мужем и женой…

Les jeunes mariés sortent de la mairie et se dirigent vers l’église.

Vive la marié! – Да здравствует невеста !

Joseph et Raymond sont ensemble, comme d’habitude.

Ça me rappelle le mien. – Это мне напомнило мою собственную.

Le tien ? – Твою ?

Eh, mon mariage. – Эх, мою свадьбу.

Mais, tu ne t’es même pas marié à l’église. – Но, ты же не женился в церкви.

Bien sûr que je me suis marié à l’église, et pourtant je n’y tenais pas ! Ma femme, enfin ma fiancée, n’aurait jamais accepté de ne pas se marier à l’église ! Mais questce que tu crois !! – Конечно я женился в церкви, и однако я не хотел ! Моя жена, наконец моя невеста, никогда бы не согласилась жениться не в церкви ! Но что ты себе думаешь!!

Ne t’énerve pas comme ça, Joseph. Tu sais bien que c’est mauvais pour ta tension ! – Не нервничай так, Жозеф. Ты же знаешь, что это плохо для твоего давления !

Ouah ! – Ох !

Et pour la mienne ! – И для моего !


Dans la propriété des parents de la mariée, Corinne et Laura finissent de préparer les tables. Corinne s’éloigne et juge du résultat.

Je crois que ça va comme ça. – Я полагаю что так хорошо.

Oui, c’est très joli… Je vais aller me préparer. Ils vont bientôt arriver. – Да, это очень мило… Я пойду подготовлюсь. Они прибудут в ближайшее время.

Il vient, Frédéric ? – Он придёт, Фредерик ?

Oui. On doit se retrouver ici. – Да. Мы должны встретится здесь.

Tu connais ses parents ? – Ты знаешь его родителей ?

Laura est hésitante.

Non. Pourquoi tu me demandes ça ? – Нет. Почему ты меня об этом спрашиваешь ?

Eh bien, je crois que son père a décidé de mettre fin à cette jalousie stupide. – Ну, я думаю, что его отец решил покончить с этой глупой завистью.

Ah bon ? Comment tu le sais ? – В самом деле ? Откуда ты знаешь ?

Bien que ton père n’ait rien envoyé à Patrick Duval, il a reçu en réponse un message de réconciliation. Ton père lui a donc répondu. Tu me suis ? – Хотя твой отец ничего не посылал Патрику Дюваль, он получил в ответ сообщение примирения. Твой отец, следовательно, ответил ему. Ты понимаешь о чём я ?

Oui… mais ça me semble bien compliqué toutes ces histoires de messages. Il écrit le sien en réponse sans avoir reçu le vôtre ! Mais le principal, cest quils se réconcilient, non ? – Да… но это кажется мне таким запутанным, все эти истории сообщений. Он пишет свой ответ, не получив ваш ! Но главное, что они примиряются, нет ?

Tu as raison… Allez, va vite te préparer. – Ты права… Давай, иди скорей готовься.

L’ambiance est à la fête. Corinne s’approche de François, Joseph et Raymond.

J’espère que Bernard va venir prendre un verre. – Я надеюсь что Бернард придёт выпить с нами ?

Oh, oui, mais plus tard. Si vous voulez dîner, il faut bien qu’il soit derrière les fourneaux ! – О, да, но немного позже. Если вы хотите ужин, нужно чтобы он был за плитой !

C’est toujours comme ça. D’un côté il y a ceux qui travaillent et de l’autre côté il y a ceux qui en profitent. Cest comme les patrons. – Всегда вот так. С одной стороны, есть те, кто работает, а с другой стороны, есть те, кто извлекает выгоду. Это как хозяева.

François l’interrompt.

Commence pas à parler de ça ! Parce que, malgré toute l’amitié que j’ai pour toi, je sens que je me fâcherais. – Не начинай об этом говорить ! Потому что, несмотря на всю дружбу что у меня к тебе есть, я чувствую, что я разозлюсь.

Il a raison, François. Des patrons, il en faut… Au lieu de dire des bêtises, aide donc Mme Lemoine à faire le service. – Он прав, Франсуа. Хозяева, ему нужно… Вместо того чтобы говорить глупости, помоги же мадам Лемуан в обслуживании.

Certainement pas. Ce n’est pas à vous de le faire. Vous êtes des invités. Ce n’est pas votre rôle. – Конечно нет. Вы не должны это делать. Вы гости. Это не ваша роль.

Corinne, ce n’est pas le vôtre non plus. Vous aussi vous êtes une invitée, même si vous jouez à la maîtresse de maison. – Корин, это не твоя тоже. Вы также являетесь гостьей, даже если вы играете в хозяйку дома.

Un peu plus tard… Bernard et Corinne sont dans le jardin, un peu à l’écart des invités.

Alors, tu es content ? C’était très réussi, mon chéri. – Итак, ты доволен ? Всё прошло очень успешно, мой дорогой.

Elle l’embrasse. Bernard aperçoit un homme qui se dirige vers lui. C’est Patrick Duval.

Monsieur Lemoine ? – Месье Лемуан ?

Oui. – Да.

Patrick Duval. Je suis venu pour vous présenter mes excuses… (Il tend la main à Bernard.) et faire la paix. – Патрик Дюваль. Я пришёл чтобы извинится перед вами… и заключить мир.

D’accord, on va parler de tout ça autour d’un verre. – Хорошо, мы поговорим обо всём этом за бокалом.


LES EXERCICES À LA VIDEO (упражнения к видео):

  1. Décrivez-les.

Décrivez tout ce qui indique qu’il s’agit d’un mariage : les invités, le maire, les mariés, la salle de la marie, la sortie de la marie.

  1. Les paroles du maire.

Visionnez avec le son. Complétez les phrases rituelles du maire et remettez-les dans le bon ordre.

a   Nous allons procéder … des registres.

b   Je vous déclare …

 Monsieur Julien Larodé, acceptez-vous … Mlle Valérie Forestier … ?

d   Si les témoins veulent …

e   Mademoiselle Valérie Forestier … ?

  1. Qu’est-ce qui se passe ?

1   Qu’est-ce que cette cérémonie rappelle à Joseph ?

2   Que voulait sa fiancée ?

3   Est-ce qu’il était d’accord ?

4   Que lui conseille Raymond ? Pourquoi ?

  1. Comment le disent-ils ?

Décrivez le ton et l’attitude de Joseph et de Raymond quand ils disent :

1   Mais qu’est-ce que tu crois ?

2   Et pour la mienne…

  1. Qu’est-ce qu’ils ressentent ?

Regardez les photos et dites quelles émotions et quels sentiments les jeunes mariés peuvent ressentir, selon vous. Quels autres sentiments peuvent-ils avoir ressenti tout au long de la journée ?

10a

Bonheur. Surprise. Tristesse. Colère. Désir. Tendresse. Pitié. Courage. Amour. Crainte. Joie. Fierté. Résignation. Énervement. Anxiété. Indifférence.


  1. Observez et faites des hypothèses.

Visionnez sans le son.

 Où est-on ? Que font Corinne et Laura au début de la séquence ?

 Corinne parle à Laura. Sachant ce qui s’est passé à l’épisode précédent, de quoi peut-elle lui parler ?

3   Comment est habillé Bernard ? D’où vient-il ?

4   Qui peut être l’homme qui vient le voir ?

 Est-ce que Bernard lui serre la main tout de suite ? Pourquoi ?

  1. Quelle ambiance !

Décrivez le décor général (jardin, maison, tables…). Parlez de l’ambiance et de ce qui se passe.

  1. Dites pourquoi.

Visionnez avec le son. Trouvez la réponse dans le dialogue ou déduisez-la.

1   Pourquoi Laura va-t-elle se préparer ?

2   Pourquoi Corinne demande-t-elle à Laura si elle connaît les parents de Frédéric ?

3   Pourquoi François se fâcherait-il avec Joseph ?

 Pourquoi est-ce que ce n’est pas à Joseph et à Raymond de faire le service ?

5   Pourquoi Bernard n’est-il pas là pendant la fête ?

  1. C’est bien compliqué !

1   Corinne explique à Laura l’échange des messages. Que dit-elle ?

2   Laura dit : Il écrit le sien en réponse sans avoir reçu le vôtre ! À quoi correspondent le sien et le vôtre ? Récrivez la phrase sans utiliser les pronoms possessifs.

 Il y a eu combien de messages envoyés en tout ? Qui les a envoyés, à qui ?

  1. 10bComment l’expriment-ils ?

Trouvez dans les dialogues :

1   un souhait ;

2   un ordre atténué ;

3   une marque d’intérêt/un compliment ;

4   une excuse.

  1. Qu’est-ce qu’ils expriment ?

Regardez les photos, décrivez les attitudes et les expressions. Dites ce qu’elles expriment et retrouvez la réplique.


GRAMMAIRE (грамматика + упражнения):

Exprimer l’opposition et la concession

  • L’opposition marque la différence entre deux faits indépendants l’un de l’autre :

Raymond est toujours gentil alors que Joseph peut être un peu méchant.

Raymond est toujours gentil. Par contre Joseph peut être méchant.

On peut marquer l’opposition avec :

– des adverbes : mais, en revanche, au contraire, par contre ;

– la préposition au lieu de ;

– ou avec les conjonctions tandis que et alors que suivies de l’indicatif.

  • La concession introduit un fait ou une idée qui ne semble pas logique dans la situation ou qui attire l’attention sur une contradiction :

Bien que ton père n’ait rien envoyé à Patrick Duval, il a reçu en réponse un message de réconciliation.

Joseph ne tenait pas à se marier à l’église. Pourtant, il l’a fait pour faire plaisir à sa femme.

On peut marquer la concession avec :10d

– des adverbes : cependant, toutefois, pourtant ;

– la préposition malgré ;

– ou avec les conjonctions même si + indicatif et bien que + subjonctif.

Exprimer la possession

Pour exprimer le rapport entre le possesseur et ce qu’il possède, on peut utiliser :

  • un nom ou un pronom démonstratif suivi de la préposition de qui marque la dépendance : C’est la voiture de mes amis. (Complément de nom.) C’est celle de mes amis.
  • un adjectif possessif : C’est leur voiture.
  • un pronom possessif : C’est la leur. (= Leur voiture.)

– Ça me rappelle le mien. – Le tien ? – Eh, mon mariage.

Singulier Pluriel
1re pers. sing.

2e pers. sing.

3e pers. sing.

1re pers. plur.

2e pers. plur.

3e pers. plur.

le mien, la mienne

le tien, la tienne

le sien, la sienne

le nôtre, la nôtre

le vôtre, la vôtre

le leur, la leur

les miens, les miennes

les tiens, les tiennes

les siens, les siennes

les nôtres

les vôtres

les leurs

Les pronoms possessifs prennent les marques du genre et du nombre du nom qu’ils remplacent.

Compléments d’objet indirect de personnes (COI)

Les compléments d’objet indirect de personnes ne peuvent pas toujours être remplacés par des pronoms COI.

  • La préposition et la personne sont remplacées par un pronom COI avec des verbes comme donner à, apporter à, envoyer à, prêter à, rendre à, plaire à, et dire à, parler à, répondre à… : Martine a envoyé une lettre à ses parents. Elle leur a envoyé une longue lettre.
  • La préposition se conserve et on utilise un pronom tonique pour remplacer la personne :

– avec les verbes penser à, tenir à : Il pense à ses parents. Il pense à eux.

– avec les verbes s’occuper de, se souvenir de, rêver de, rire de, s’amuser de : Elle s’occupe de ses enfants. Elle s’occupe d’eux.


  1. Marquez l’opposition ou la concession.

Complétez les phrases avec l’une des possibilités suggérées. Il peut y avoir plus d’un solution.

1   Je n’aime pas les écris de Woody Allen, … j’aime bien ses films.

     a   par contre ;  b   même si ;  c   alors que.

2   Ils attendaient 20 personnes, … il en est venu 50 !

     a   bien que ;  b   mais ;  c   même si.

3   L’économie prospère … le chômage augmente.

     a   en revanche ;  b   pourtant ;  c   alors que.

4   Les gens continuent de fumer … les dangers que présente le tabac.

     a   malgré ;  b   mais ;   au lieu de.

10c

  1. Opposition et concession.

Choisissez a ou b en fonction du sens.

1   Raymond contredit souvent Joseph et pourtant :

     a   il ne l’aime pas ;

     b   ils s’entendent bien.

2   Bernard a reçu une réponse alors que :

     a   il ne s’y attendait pas ;

     b   il en attendait une.

3   Julien n’a pas aidé Corinne à passer les plats bien que :

     a   il se marie ;

     b   il soit serveur.

4   Corinne est une invitée même si :

     a   elle parle aux mariés ;

     b   elle joue à la maîtresse de maison.

5   Patrick Duval n’est pas venu à la mairie malgré :

     a   son désir de réconciliation ;

     b   la concurrence que lui fait Bernard Lemoine.

  1. Quelle forme pour le verbe ?

Mettez le verbe à la forme qui convient.

Bien que les critiques (être) nombreuses, une enquête récente montre que les Européens choisiraient en priorité notre pays pour y vivre. Ils sont en effet 13 % à le citer alors qu’ils ne (être) que 11 % et 10 % à préférer l’Espagne et l’Italie, et cela même si la vie leur (paraître) chère et si des grèves (se produire) souvent ! Donc, bien que les journaux étrangers ne (faire) pas de cadeaux à la France, sa réputation reste bonne, même si les Français eux-mêmes (se montrer) assez critiques pour leur pays.

  1. Introduisez des concessions.

Le jeune Oliver entre dans la vie active. Faites des phrases en introduisant une concession. Changez chaque fois de structure de phrase.

Exemple : Temps difficiles – aller de l’avant.

– Olivier pense que, même si les temps sont difficiles, il faut aller de l’avant.

1   Difficultés – longues études.

2   De bons diplômes – chômage reste un danger.

3   Nombreux candidats – a été embauché.

4   Emploi modeste – espoir de promotion rapide.

5   Problèmes à surmonter – volonté de réussir.

  1. Pronoms possessifs.

Complétez avec des pronoms possessifs.

1   – À qui est cette voiture ?

– C’est … .

– Je croyais que … était rouge.

– Non, la rouge, c’est celle de ma sœur.

 – J’ai oublié mes clefs. Donne-moi … .

– Désolé, je n’ai pas pris … .

– Avec quoi est-ce que tu as fermé la porte, alors ?

– Nicolas avait … . C’est lui qui a fermé.

 Merci de vos vœux. Acceptez … en échange.

  1. Faut-il conserver la préposition ?

Remplacez les mots soulignés par des COI précédés ou non de la préposition.

Lucien pense souvent à Mélanie. Il écrit à son amie tous les jours. Or, Mélanie ne tient pas à Lucien. Elle sourit quelquefois à Lucien parce qu’elle sait qu’elle plaît à son ami. Mais, en fait, elle se moque de Lucien. Lucien s’inquiète beaucoup pour Mélanie. Il s’occupe de celle qu’il aime. Il rêve souvent de cette femme. En un mot il a besoin de Mélanie. Même si Mélanie se détourne de Lucien, le jeune homme se souviendra longtemps de cette période de sa vie.

  1. Politesses dans le train.

Complétez avec des pronoms possessifs.

– Je suis désolé, Monsieur, mais cette place n’est pas … .

– Si, Monsieur, c’est … .

– Voici mon billet, Monsieur. Voudriez-vous me montrer … ?

– …, mais oui, Monsieur. Le voilà.

– Mais nous avons tous les deux la même réservation !


VARIATIONS (варианты):

Avoir une réaction indignée

1   Bien sûr que je me suis marié à l’église, et pourtant je n’y tenais pas !

2   Évidemment que je me suis marié à l’église. Qu’est-ce que tu crois !

3   Comment ça, je ne me suis pas marié à l’église !

4   Qu’est-ce que tu racontes ? Je me suis marié à l’église !

Essayer de savoir ce que l’autre pense

1   Non. Pourquoi tu me demandes ça ?

 Où est-ce que tu veux en venir ?

3   Qu’est-ce qui te fait croire ça ?

4   Tu n’aurais pas une idée derrière la tête, par hasard ?

Empêcher quelqu’un de parler

1   Ne commence pas à parler de ça !

2   Ah ! non, je t’arrête tout de suite !

 Je t’en prie, ça suffit comme ça !

 Tu n’as pas autre chose à nous raconter ?!


CIVILISATION (цивилизация):

                                                             Au cœur de l’Europe du Nord

Vue de satellite, voici l’Europe la nuit. Quand l’Europe s’allume, le Nord-Pas-de-Calais brille. La région est située dans la zone la plus peuplée de la Communauté européenne. C’est aussi la plus riche. Son centre est Lille.

Dans un rayon de 300 km, se trouvent plusieurs capitales européennes parmi lesquelles Paris, Londres et Bruxelles.

Ouvert sur le détroit le plus fréquenté du globe, la côte nord est le siège d’une activité intense, encore plus dynamisée depuis l’ouverture du tunnel sous la Manche.

680 km de canaux, qui forment un réseau très dense, relient la région au nord-est de l’Europe. Lille dispose du troisième port fluvial français.

Un réseau autoroutier très dense dessert la région. Six autoroutes mettent Lille à moins de 3 heures de Bruxelles, Luxembourg, La Haye, Paris et Londres.

De nombreuses initiatives publiques et privées contribuent au rapide développement de la région, comme ce Centre international des affaires, Euralille, qui offre 850 000 m² de bureaux.

Le Nord-Pas-de-Calais est la région carrefour par excellence entre l’Europe du Nord et l’Europe du Sud.

  1. Qu’est-ce que vous avez vu ?

 D’après les cartes, où se situent Lille et sa région en France ?

2   Quelles capitales sont reliées à Lille ?

3   Quels moyens de transport avez-vous vus ?

 Qu’est-ce qui montre que Lille est une ville très animée ?

  1. Y a-t-il une explication ?

1   On appelle cette région une région carrefour. Pourquoi ?

2   Pourquoi Lille est-elle le troisième port fluvial français ?

 Qu’a apporté à la région l’ouverture du tunnel sous la Manche ?

4   Pourquoi a-t-on créé un Centre international des affaires à Lille ?

  1. Et ailleurs ?

1   Connaissez-vous une région comparable par la densité de ses moyens de communication et ses activités commerciales ?

10e
TER à deux niveaux.

2   Où est-elle située ?

3   Décrivez-la.

Depuis 1992, la région conseille aux habitants de laisser leur voiture pour prendre le train. Elle a lancé une opération pilote avec le TER (Train express régional), un nouveau train à deux niveaux, peu polluant, qui offre confort, rapidité et régularité. Même si le matériel et les gares appartiennent toujours à la SNCF, compagnie nationale, c’est la région qui choisit les tarifs, les horaires, les itinéraires et les lignes en fonction des besoins des usagers.

Комментировать

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *